La course

Un parcours de 166 Km autour du Mont-Blanc, cumulant un dénivelé positif de 9500m et le passage de grands cols comme le col de Voza, le col du Bonhomme, ou encore le Grand col Ferret. Ce sont non moins de 2300 coureurs qui se sont élancés de la ligne de départ de Chamonix ce vendredi 26 août à 18h30 pour braver la montagne. La seule limite ? Rentrer dans le temps imparti de 47h. Une occasion unique de découvrir ces sommets alpins d’un autre point de vue, mais sans prendre le temps de s’arrêter.

Les athlètes

Une telle course se gagne évidemment avec une préparation physique de haut niveau, mais le mental et la détermination de ces coureurs reste un point important pour leur permettre de tenir tout au long de cette course et passer la ligne d’arrivée est déjà en soi une victoire pour certains. La victoire 2011 a été décrochée par l’espagnol Kilian Jornet, habitué de ces courses extrême (il avait réalisé l’ascension du mont Olympe en 5h 19min 45s). Il boucle ce tour de Mont-Blanc en 20h 36min et 43secondes.