Si elle a souvent été présentée comme le lieu de divers conflits, tous plus terribles les uns que les autres (les massacres de 1992-95, l’épuration ethnique, les déportations), la Bosnie-Herzégovine est aujourd’hui redevenue un véritable bijou des Balkans. Elle est en effet le seul pays d’Europe où, dans une même rue, il est possible de croiser un minaret, un clocher orthodoxe ou catholique ainsi qu’un mur de synagogue : véritable témoignage de sa richesse culturelle.