Ca y’est, les premiers flocons de neige de l’année sont tombés. Si les plus petits sont ravis, pour les plus grands, neige est souvent synonyme de galère. Que vous soyez en vacances à la montagne ou simplement obligés de prendre votre véhicule pour vous déplacer, les conditions climatiques hivernales peuvent être dangereuses. Verglas, brouillard, routes enneigées et escarpées… cela devient parfois périlleux de conduire. Heureusement, Météocity a quelques conseils pour vous éviter accidents et autres tracas de l’hiver... En voiture Simone !

Prudence sur la route !

La conduite sur route enneigée est dangereuse, car votre véhicule n’adhère plus correctement à la chaussée. Ne doublez jamais un engin de salage, au risque de vous retrouver surpris de l’état de la route qui le précède.
Rappelons que les risques liés à une conduite imprudente en montagne sont : sorties de routes, dérapages, pertes de contrôle du véhicule, patinages, égarements sur le bas-côté… Voire même des accidents mortels (sortie de route plus altitude… on vous laisse deviner le résultat).
Ne prenez le volant que si vous n’avez pas d’autres alternatives (transports en commun, ou pourquoi ne pas restez tout simplement chez vous ?)

© Mikael Damkier - Fotolia.com

On aura essayé ! Vous voilà à votre volant. Le démarrage doit se faire tout en douceur. Passez au plus vite la seconde, celle-ci empêchera la voiture de patiner. Roulez donc en sous-régime. Adoptez une conduite souple ! Pas d’accélérations, de dépassements, de freinages brusques ou de coups de volant ! Utilisez votre frein moteur dans les descentes et débrayez à l’approche des virages. Si vous vous trouvez en déséquilibre (les virages sont très dangereux par temps de neige ou de verglas), ne freinez surtout pas ! Débrayez tout en contrebraquant doucement pour retrouver le contrôle de vos roues. Ne roulez pas si la visibilité est trop faible.
En cas de fortes chutes de neige et de bourrasques, arrêtez votre véhicule sur le bas-côté et actionnez vos feux de détresse.

Respectez les distances de sécurité ! N’oubliez pas que vous ne pouvez pas freiner brusquement.  Il est alors conseillé de laisser une distance de 28 mètres entre les véhicules à une allure de 50 km/h. Cela vous laissera le temps d’anticiper et de débrayer à temps pour vous arrêter sans risque.

© Igor Link - Fotolia.com

Equipez votre véhicule

Avant de partir, faites un petit tour d’horizon de la voiture, comme avant chaque long trajet. Vérifiez le niveau d’huile, l’état de vos feux et de vos pneus, le bon fonctionnement de vos essuie-glaces et finissez par remplir votre réservoir de lave-glace « anti-gel ». Vous pouvez équiper votre voiture de pneus neige qui renforcent l’adhérence à la route. Si vous ne roulez en montagne que ponctuellement et sur des routes peu enneigées, utilisez des chaussettes neige. En cas de fortes neiges, installez des chaînes sur les roues motrices ou sur les 4 roues pour une adhérence optimale. Roulez doucement et retendez-les de temps en temps. Cependant, les chaînes seront malheureusement inutiles sur du verglas…

© mezzotint_fotolia - Fotolia.com

Attention aux idées reçues !

Le 4x4 offre certes plus de sécurité en montées, mais prudence en descentes ! Privilégiez un véhicule avec les roues motrices à l’avant, là où se trouve le moteur (et surtout son poids). Sachez également que les larges pneus sont un désavantage à la conduite en montagne ! Et oui, ils glissent plus que les pneus plus « fins », car ils répartissent plus de poids sur la surface de la route.

Et surtout, n’oubliez pas de consulter la météo des neiges avant de vous déplacer… Restez vigilant même si le soleil brille. Le verglas peut quand même être présent sur la chaussée. Bonne route !

sources : Michelin.fr Pratique.fr Lelynx.fr Sports-hiver.com