Vous en avez surement entendu parler en mars dernier lors de la dernière grosse éruption solaire recensée, ce phénomène spatial est l’un des plus impressionnants auquel nous pouvons assister dans notre système solaire. Nous allons essayer de décortiquer son fonctionnement et ses causes et  ainsi mieux comprendre ses impacts sur notre planète.

Un phénomène cyclique

eruption-solaire
NASA Goddard Photo and Video / Foter / CC BY

Cette formidable explosion de matière n’est en effet pas le fruit du hasard. Le soleil, constitué en grande partie d’hydrogène et d’hélium, âgé d’environ 4,6 milliards d’années, est en perpétuelle évolution. Arrivé aujourd’hui au milieu de sa vie il bouillonne de plus belle et déverse dans l’espace son énergie, sous forme de rayonnements thermiques infrarouges, qui sont responsables de la plupart des phénomènes météorologiques présents sur notre planète et de la vie qui si développe.

Durant toute sa vie, le soleil connait des périodes d’activité plus ou moins intenses qualifiées de cycles solaires, qui durent généralement 10 à 12 ans voir plus. Durant ses phases d’activités intenses, on remarque une augmentation des « taches solaires » et de son champ électromagnétique. C’est dans ces périodes d’activités que se produisent les éruptions solaires.

Comment se produit une éruption solaire ?

eruption-solaire
NASA Goddard Photo and Video / Foter / CC BY

Ces éruptions sont la conséquence d’une immense accumulation d’énergie magnétique, due à l’activité moléculaire créatrice de chaleur, qui s’échappe brusquement des régions proches de son équateur et provoque ce phénomène. Lors de son éruption, le plasma multiplie sa température par dix et va libérer dans l’espace de la matière ionisée à plus de 1400 km/s ainsi que des radiations sous forme de rayon X, gamma et ondes radio.

Ce sont ces radiations qui, en arrivant jusqu’à notre planète, peuvent provoquer d’importants problèmes sur nos systèmes techniques en perturbant leurs transmissions radioélectriques. Les aurores boréales qu’on peut observer dans le Grand Nord proviennent également de ce phénomène. Je vous invite d’ailleurs à visiter notre dossier sur ce sujet.

Qu’elle sont les conséquences de ces éruptions sur notre planète?

Systèmes de navigations, satellites, panneaux solaires, transmissions radio peuvent être complètement déréglés voir endommagés à la suite de ce phénomène spatial.

En 1989 une éruption solaire particulièrement puissante a causé une coupure générale d’électricité au Québec  pendant plus de 8 h ! En 2005, des avions ont dû être redirigés afin d’éviter ces « tempêtes électromagnétiques ». La plus violente d’entre elles reste celle de 1859 qui avait provoqué des surtensions sur le réseau télégraphique américain provoquant de nombreux incendies.

Aujourd’hui, nous sommes mieux préparés pour faire face à ce genre d’événements incontrôlables, mais l’omniprésence d’appareils électriques dans notre société peut aussi peser en notre défaveur le moment venu.

Mais ne vous inquiétez pas, la fin du monde n’est pas pour tout de suite !