On associe toujours agriculture à campagne, à juste titre étant donné que les cultures se sont de plus en plus éloignées des villes ce dernier siècle. Cependant, ce n’est plus vrai aujourd’hui ! Un tout nouveau concept commence à apparaître depuis une dizaine d’années : l’agriculture urbaine !

Le principe, vous l’aurez compris, c’est de cultiver toutes sortes de plantes comestibles en pleine ville. Pour se faire, un certain nombre de dispositifs existe, certains depuis déjà très longtemps ! Prenons l’exemple de l’agriculture maraîchère ou encore celui des parcelles de jardins mises à disposition  des habitants dans les villes.  

Mais de nouvelles formes d’agriculture urbaine apparaissent. En effet, les préoccupations ont changé, les communes cherchent à produire une agriculture qui puisse nourrir ses habitants et qui s’inscrive complètement dans le projet urbain de la ville. Cette démarche a pour but non seulement de fournir des aliments frais à la population urbaine, mais aussi d’améliorer la qualité de l’air, d’embellir les espaces urbains, de réduire les coûts grâce à la suppression d’intermédiaire entre le producteur et le consommateur final et même éventuellement de créer des emplois !

© polojr - Fotolia.com

LilleFaçade.jpg" rel="nofollow" target="_blank">©Lamiot - CC BY-SA 3.0

 Bien évidemment, l’agriculture urbaine est soumise à de nombreuses contraintes comme le manque d’espace, le manque de luminosité ou encore la difficulté à employer des outils modernes de culture dans un milieu urbain. C’est pourquoi les communes rivalisent d’ingéniosité pour trouver des solutions !

La culture d’arbres fruitiers par exemple se développe beaucoup dans les villes. Étant facilement intégrée à un parc, on comprend aisément pourquoi.  La culture de légumes sur les toits est également de plus en plus présente dans les villes, un moyen très pratique puisqu’il allie espace et exposition au soleil. Des jardins de quartier font aussi leur apparition où chaque citoyen peut apporter sa contribution. Cette mise en place permet non seulement de créer une ville plus verte, mais aussi de créer un véritable projet communautaire entre ses habitants !

Plus étonnant, en Chine, des élevages de volailles voient également le jour en milieu urbain, une autre facette de l’agriculture ! Avec autant de bouches à nourrir, on imagine très bien pourquoi ! Cependant, en France, l’agriculture urbaine reste très rare. Pourtant à Wittenheim, à côté de Mulhouse, toute la ville s’articule autour d’un champ de 90 hectares en plein centre : le Mittelfeld. Espérons que de plus en plus de projets tels que celui-ci naîtront en France dans les prochaines années !