Saviez-vous que l’eau de pluie pouvait servir à l’entretien du jardin et de la maison ? L’arrosage des plantes, le lavage de voiture et des sols ou encore l’alimentation des WC peuvent en effet être comblées par cette eau tombée du ciel ! Découvrez-en plus dans cet article…

Fotolia.com

Difficile d’imaginer à quel point l’eau est utilisée dans notre quotidien, et pourtant chaque Français consomme aujourd’hui près de 150 litres d’eau par jour ! L’arrosage du jardin représente environ 17 litres d'eau au m² alors qu’un lavage de voiture nécessite, quant à lui, jusqu’à 190 litres d’eau ! L'utilisation intérieure de l’eau est également un véritable puits pour nos économies puisqu’une simple chasse d'eau demande en moyenne 10 litres d'eau, soit 20 à 30 % de notre consommation annuelle d'eau potable.

Économique et écologique, la récupération de l'eau de pluie pour le jardin mais aussi pour la maison est donc une solution que de plus en plus de personnes choisissent d’entreprendre ; l’occasion d’agir pour la planète tout en faisant des économies faramineuses.

Un crédit d’impôt s'élevant à 15 % du total des dépenses des équipements a d’ailleurs été voté en 2006, afin d’encourager les propriétaires à installer chez eux des récupérateurs d’eau. Pourquoi donc ne pas en profiter ?

Les principaux systèmes de filtration

Selon tout autre usage souhaité que l’arrosage des plantes, il vous faudra choisir un système de filtration de l’eau afin de l’assainir.

L’osmoseur par exemple, purifie l’eau des particules gênantes. Il élimine 99% des bactéries, virus et éléments nocifs ainsi que quelques polluants que les autres systèmes de filtration ne parviennent pas à éliminer. Ce système, bien que très efficace, est néanmoins peu économique et nécessite d’être vérifié par un professionnel deux fois par an.

Le stérilisateur U.V. élimine lui aussi 99% des bactéries contenues dans l'eau et permet alors de traiter l'eau de pluie contre les microbes et les virus mais aussi les algues et la moisissure. Simple d’installation, il est idéal pour une utilisation sanitaire de l’eau à l'intérieur de la maison ou pour la piscine mais nécessite d’être changé chaque année.

Le filtre céramique, aussi appelé système de micro filtration, s'installe très facilement sur l'arrivée d'eau du robinet que vous souhaitez filtrer. Il doit être changé tout les 4 à 5 ans et être nettoyé dès que vous remarquez un ralentissement du débit d'eau.

Un investissement qui varie en fonction des besoins et des envies de chacun !

Delphimages (Fotolia)

Selon le type de système de récupération d'eau choisit, les prix varient du tout au tout. Un petit récupérateur d'eau, hors sol, sera par exemple la solution idéale pour les petits budgets puisqu’une cuve en plastique, capable de contenir jusqu’à  1 000 litres d’eau, ne coûte qu’environ 300 €.

Pour les plus grands contenants, qui par soucis d’esthétisme et d’espace sont installés sous terre, les prix grimpent mais restent un investissement raisonnable. Il faut alors environ compter 3 000 € pour une cuve de 2m3 et jusqu’à 8 000 € pour des contenant de 10 m3, pose comprise.

L’utilisation de filtre étant également nécessaire, il vous faudra par ailleurs compter 100€ par an pour un filtre céramique, 150 € pour un stérilisateur U.V  d’entrée de gamme ou encore 500 à 1 300 € pour un osmoseur.

S’ajoute à cela une pompe qui vous coûtera entre 300 et 400 € pour les cuves de plus grandes tailles et vous servira toute une vie !   

Quelques précautions à prendre

En ce qui concerne la réutilisation intérieure de l’eau de pluie, quelques précautions sont à observer afin d’éviter tout problèmes sanitaires.  Les eaux de pluies récupérées, qui ne respectent pas les limites de qualité réglementaires définies pour l’eau potable, peuvent en effet parfois être mal contrôlées. Afin d’éviter tout risque de contamination, le raccordement du réseau d’eau de pluie avec le réseau de distribution d’eau destinée à la consommation humaine est d’ailleurs strictement interdit.

L’eau récupérée n’étant pas potable, il vaut donc mieux avertir de ses risques grâce à un affichage clair, vous pouvez également utiliser des robinets qui ne fonctionnent que grâce à une clé spécifique, on évite alors toute mauvaise surprise pour nos chères petites têtes blondes.

Source : comprendrechoisir.com