Autant reconnu pour son château que pour ses jardins, Chenonceau ne manque pas de marquer ses nombreux visiteurs ! L’architecture de cet ensemble de style Renaissance nous confirme que les châteaux de la Loire méritent leur renommée.

Des jardins tous aussi remarquables les uns que les autres, il s’agit bien entendu de ceux du château de Chenonceau. Commençons notre visite par les jardins reconstitués de Catherine de Médicis et Diane de Poitiers, comme flottants sur l’eau

Entretenus régulièrement, les jardins de Chenonceau sont fréquemment réaménagés, surtout dès le début de la belle saison jusqu’en été. Cette mise en place représente 130 000 plants de fleurs que les jardiniers du domaine entretiennent avec passion.

© Pascal06 - Fotolia.com

© mariec31 - Fotolia.com

© scaliger - Fotolia.com

© akulamatiau - Fotolia.com

Découvrons les différents jardins que renferme Chenonceau. Tout d’abord, le « jardin vert », conçu par Bernard Palissy et s’étendant jusque devant l’Orangerie se démarque des autres par ses arbres de grande envergure, dont un chêne vert bicentenaire. C’est le parc boisé qui délimite cet ensemble de jardins. Nous arrivons ensuite dans le labyrinthe : de style italien, on y trouve 2 000 ifs planté ici et là, comme le voulait Catherine de Medicis. Il est dominé par une gloriette d’osier en son milieu !

© KateD - Fotolia.com

© julianelliott - Fotolia.com

Par ailleurs, sachez que le château fleurit, tout au long de l’année et selon les saisons, selon des thématiques ses appartements. De plus, un atelier floral, situé dans le cour de la ferme du XVIe siècle, produit environ 200 bouquets hebdomadaires, en plus de la production d’un potager et de serres. Enfin, certains soirs des mois de juin, juillet et aout sont animés par l’illumination des jardins, tout cela sur la musique du virtuose Arcangelo Corelli. 

© captblack76 - Fotolia.com

© Yvann K - Fotolia.com

© wjarek - Fotolia.com

© wjarek - Fotolia.com

© Sergey Kelin - Fotolia.com

© scaliger - Fotolia.com