Incroyable mais malheureusement pourtant vrai : des professionnels de santé ont témoigné dans les médias américains quelques jours après l'éclipse totale qui a traversé 13 états américains le 21 août dernier. 

Une eclispe observée à l'oeil nu

Plusieurs médecins ont rapporté avoir reçu, ou vu passer, des patients dans leur hôpital qui avaient tous en commun d'avoir regardé l'éclipse solaire à l'oeil nu. Si c'est évidemment non seulement déconseillé mais surtout dangereux pour la rétine, cela reste malheureusement assez banal, même sans éclipse d'ailleurs, ou en cas d'éclipse partielle. 

Mais ce qui a interpellé ces infirimières et ces médecins, c'est que plusieurs patients sont venus consulter pour des troubles oculaires sans en comprendre l'origine. Interrogés sur les mesures de protection prises lors de l'observation de l'éclipse, ils ont en commun d'avoir répondu s'être servi... de crème solaire, directement appliquée dans les yeux.

Des yeux irrités par la crème solaire

Bien évidemment, ces patients ont surtout consulté pour l'iritation provoquée par ces crèmes, bien plus que pour les traumatismes qu'ils auraient pu subir en observant le soleil à l'oeil nu. D'une certaine manière, on peut dire que la crème solaire les a en fait bel et bien protégés, mais pas comme ils l'escomptaient... 

À lire aussi : L'éclipse solaire a fait le bonheur des photographes