Les repas de fêtes - aussi délicieux que copieux qu’ils soient - sont loin d’être les meilleurs amis de notre système digestif ! Résultat ? Constipation, crampes d’estomac, ventre ballonné, remontées acides… et l’impression d’avoir pris 5 kg en un repas !

Est-il possible d’éviter ces désagréments, sans pour autant se priver lors de ces moments gourmands durant lesquels le mot « excès » n’existe plus ? Avant d’entamer le repas festif de la Saint-Sylvestre, profitez de ces 5 astuces pour rester léger(e) tout en profitant pleinement des festivités !

#1. Les aliments trop gras/sucrés, vous éviterez

Amuses-bouches, crustacés, plats en sauce, fromages, pâtisseries,… le tout accompagné de boissons alcoolisées diverses et variées : les menus de fêtes de fin d’année - extrêmement riches et copieux - font exploser le compteur de calories ! L’astuce pour profiter de tous ces délicieux mets ? S’y préparer quelques jours avant en ajustant son alimentation et en privilégiant les aliments peu sucrés et peu gras.

A mettre dans votre panier ? Des légumes et des fruits de saison, et des produits céréaliers complets. Excellents pour la digestion et le transit, ces aliments « détox » vous prépareront à affronter les futurs excès alimentaires plus sereinement.

#2. Aux remèdes de grand-mères, vous penserez

Piochons dans les remèdes de grand-mères pour préparer vos estomac, foie et intestin à mieux supporter cette large quantité d’aliments, chargés en graisses et en sucres.   

Une demi-heure avant de débuter les festivités, diluez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau : cette « potion magique » très simple à réaliser à la maison sera un excellent bouclier anti-acide limitant les éventuelles brûlures d’estomac.

Autre remède fait-maison ? Un morceau de sucre imbibé d’une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée. Excellent pour stimuler l’appareil digestif… et se protéger des nausées.

#3. Doucement, vous mangerez

Cela peut paraître logique… mais il est primordial de prendre son temps en mangeant doucement et en mastiquant correctement l’intégralité des aliments de son assiette.

Les raisons ? Tout d’abord, se concentrer et savourer réellement les aliments (bien trop souvent avalés sur le pouce), mais aussi aider votre estomac pour lui éviter de se fatiguer face à de trop gros morceaux de nourriture. Facilitez lui donc le travail en mastiquant et en faisant quelques pauses régulièrement.

#4. Une activité physique, vous pratiquerez

La petite marche digestive ? Quelle excellente idée ! Si vous avez l’opportunité d’aller prendre l’air et vous balader après le repas, ne vous défilez pas ; votre estomac vous le rendra bien ! Une légère activité sportive - quelle qu’elle soit - facilitera la digestion et fera baisser le taux de glycémie, généralement trop élevé. Cela ne pourra vous faire que du bien !

Précaution : attendez au minimum 2 heures après la fin du repas pour pratiquer une activité physique pour en tirer tous les bénéfices, même s’il s’agit d’une marche d’une trentaine de minutes.

#5. De l’eau, vous boirez

A consommer avant, pendant et après le repas, l’eau sera votre meilleure alliée durant les festivités et autres soirées de fin d’année pour prévenir la déshydratation et rendre votre organisme plus apte à la digestion.

  • Avant ? 2 à 3 heures avant le repas, buvez quelques verres d’eau.
  • Pendant ? Alternez un verre d’alcool, un verre d’eau.
  • Après ? Misez sur une tisane ou une infusion à la fin du repas.

L’astuce en plus ? Le matin, pressez un citron et mélangez le jus frais avec de l’eau à température ambiante (à boire à jeun).

A adopter au moment des fêtes, mais également tout au long de l’année !