Ah les joies du printemps… Le mercure grimpe, le soleil pointe le bout de son nez, les arbres bourgeonnent et pourtant… Votre nez vous chatouille en permanence, vos yeux vous démangent et vous toussez sans raison ? Pas de doute, vous êtes allergique au pollen !

Et oui, qui dit retour du printemps dit début des allergies. Ambroisie, bouleau, graminées et bien d’autres plantes sont responsables de vos éternuements. Afin de suivre jours après jours les effets du pollen sur la santé, le site polleninfo.org a mis en place un « journal pollinique » (ou pollendiary). Véritable carnet de bord des symptômes liés au pollen, cet outil a pour but de voir la progression, l’intensité et l’accalmi des allergies. Il pourra même déterminer à quel type de pollen vous êtes allergiques, en fonction des jours et des symptômes ressentis. Attention cependant, cela ne remplace pas un réel test allergène exécuté par un médecin.

Comment ça marche ?

L’idée est simple : après vous êtres inscrit, vous recevrez chaque jour une alerte mail afin de vous rappeler de renseigner vos symptômes de la veille. Il est temps de remplir votre « état de santé général » comme dans l’exemple ci-dessous :

Etat de santé général © polleninfo.org

Vous indiquez chaque jour votre localisation, vos maux et vos médicaments. En fonction de cela, un graphique vous montrera les piques de vos symptômes en fonction des allergènes rencensés pour la période.

Graphique de visualisation © polleninfo.org

Bilan 

Après avoir renseigné plusieurs jours de symptômes, vous serez en mesure de déterminer quel type d’allergènes vous atteint. Ce service totalement gratuit pourra vous être utile avant un rendez-vous chez le médecin par exemple. Une fois que vos allergies seront identifiées, vos soins seront plus adaptés. D’ici là, suivez nos conseils pour minimiser les désagréments causés par les allergies.