La mélatonine joue un rôle capital dans le sommeil puisque sa concentration augmente dès la tombée de la nuit et diminue au lever du jour. En sécrétant cette hormone, la glande pinéale informe le cerveau qu’il fait sombre et que c’est le bon moment pour dormir. Aujourd’hui, les médicaments qui miment l’action de cette hormone naturelle sur ses récepteurs et facilitent le sommeil font un carton. Serait-ce la solution idéale pour que les insomniaques profitent enfin de belles nuits de sommeil ?

La mélatonine, la solution à tous les problèmes de sommeil ?

La mélatonine est en vente libre pour les doses ne dépassant pas 1,9 mg. Mais avant de vous précipiter à la pharmacie, il convient de connaitre la nature de vos problèmes de sommeil.

En effet, on peut utiliser la mélatonine en cas de difficulté d’endormissement par exemple. Si vous n’arrivez pas à vous endormir avant 2 heures du matin alors que vous devez vous lever tôt le matin, la mélatonine, prise dans la soirée, pourra vous aider à trouver le sommeil plus tôt. Elle sera donc aussi très efficace en cas de décalage horaire ou d’horaires décalés.

En revanche, si votre problème est d’ordre psychologique, que le stress ou les événements tracassants vous empêchent de dormir, la mélatonine ne vous sera malheureusement pas d’une grande aide.

Dans tous les cas, il est préférable de consulter votre médecin avant de vous lancer dans l’automédication.

En cas de réveils nocturnes ou précoces, comme c’est souvent le cas chez les personnes de plus de 55 ans, la mélatonine à durée prolongée peut vous être délivrée sur ordonnance.

Quels sont les avantages de la mélatonine sur les somnifères ?

Dans les doses recommandées, la mélatonine ne cause pas d’accoutumance et très peu d’effets secondaires, mais il convient de ne pas dépasser les recommandations.

Quelles sont les contre-indications de la mélatonine ?

En raison des effets hormonaux, la mélatonine est contre-indiquée chez les personnes qui souhaitent avoir des enfants, les femmes enceintes ou allaitantes.