Si vous avez perdu votre permis de conduire ou pensez qu’il a été volé, attention. Des fraudeurs peuvent l’utiliser pour vous faire payer des amendes pour des effractions commises par d’autres automobilistes.

Des PV payés par des personnes à qui on a volé le permis de conduire

Voiture mal stationnée ? Feu rouge grillé ? Vitesse dépassée ? Toutes ces effractions valent une contravention. Et pour payer leurs amendes, des petits malins ont trouvé une astuce totalement illégale, la faire payer par une autre personne, à son insu. Une escroquerie dont sont victimes de plus en plus de personnes.

L’arnaque est bien rôdée. Des fraudeurs volent ou piratent des permis de conduire et vendent ensuite, souvent par le biais des réseaux sociaux, leurs numéros aux personnes qui doivent s’acquitter d’une contravention. Elle est alors payée par le propriétaire du permis qui lui, n’est absolument pas responsable. Il s’agit en effet d’une usurpation d’identité.

Que faire en cas de vol de permis de conduire ?

Un réseau a été démantelé à Lille, rapportent nos confrères du Parisien. Treize automobilistes qui se sont fait pincer ont été condamnés par le tribunal de police. Il faut dire que les fraudeurs qui récupéraient les PV pour les payer ont attribué un milliers de contraventions pour deux permis volés. Cela fait quand même beaucoup…

Si vous pensez que l’on vous a volé votre permis de conduire, ne tardez pas à effectuer une déclaration de vol auprès du Commissariat ou de la Gendarmerie. Il vous sera alors remis un récépissé valable 2 mois, en attendant votre nouveau permis. La démarche se fait sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) et coute 25 €. Une somme finalement modique, comparé aux PV que vous pourriez payés si on utilise votre permis de conduire à des fins frauduleuses.