Des chercheurs de l'université de Melbourne (Australie) ont découvert trois variantes d'une bactérie multirésistante, dans des échantillons provenant de 10 pays, qui ne peuvent être maîtrisées de manière certaine par aucun médicament.

Une bactérie multirésistante présente dans les hôpitaux

Une dangereuse bactérie se propage dans des hôpitaux du monde entier, selon des chercheurs australiens qui ont publié une étude, ce lundi 3 septembre 2018, dans la revue Nature Microbiology. Ces scientifiques ont découvert trois variantes de cette bactérie multirésistante, dans des échantillons provenant de 10 pays.

Et ce qui inquiète le corps médical c'est que ces souches ne peuvent être maîtrisées de manière fiable par aucun médicament actuellement sur le marché. L'équipe de Ben Howden, de l'université de Melbourne, a constaté que « la bactérie est présente dans de nombreux pays et de nombreuses institutions à travers le monde ». Même en Europe !

Des souches de la bactérie ont changé leur ADN pour résister aux antibiotiques

Pour parvenir à leurs dramatiques conclusions, les scientifiques ont analysé 78 prélèvements issus d'hôpitaux répartis à travers le monde. Et ils ont constaté que certaines souches de la bactérie avaient modifié légèrement leur ADN, provoquant ainsi une résistance à deux des antibiotiques les plus courants, souvent administrés en tandem dans les hôpitaux

Pire, cette bactérie multirésistante se répandrait rapidement puisque ces deux antibiotiques sont distribués à grande échelle dans les unités de soins intensifs. Et pour cause ! Si cette bactérie (Staphylococcus epidermidis) est naturellement présente sur la peau, la variété résistante aux antibiotiques infecte le plus souvent les personnes âgées, aux défenses immunitaires affaiblies ou des patients porteurs de dispositifs implantés, tels que des cathéters, des valves cardiaques ou des prothèses articulaires.

À lire aussi Résistance aux antibiotiques : vers un danger mondial ?