La côte est des États-Unis a été frappée par l’ouragan Hermine au début du mois de septembre. En pleine saison des tempêtes tropicales, d’autres événements climatiques pourraient survenir dans les semaines qui viennent.

Les habitants se préparent au pire pendant la saison des ouragans

C’est la saison des ouragans dans l’Atlantique. Les mois de septembre et d’octobre sont généralement propices à de fortes tempêtes tropicales, qui surviennent dans le nord de l’océan pour atteindre les côtes du continent américain. Cette année ne fait pas exception et la côte est des États-Unis a déjà été touchée par l’ouragan Hermine, qui a fait un mort en Floride.

Plus au nord, au Canada, la population se prépare, comme chaque année à la même époque, bien qu’aucun ouragan n’ait touché le pays pour le moment. « Il faut surveiller ces tempêtes de près », prévient toutefois Bob Robichaud, du Centre canadien de prévision des ouragans, interrogé par Radio Canada, faisant allusion à Karl, une tempête qui vient de se former il y a quelques jours en plein milieu de l’océan.

Entre 12 et 17 tempêtes tropicales depuis le début de l’année

« Karl est présentement une tempête tropicale et qui pourrait possiblement devenir une tempête de force d'ouragan vers le milieu de cette semaine », estime le météorologue, qui note qu’il est encore difficile à ce jour d’anticiper la force de cette tempête, ainsi que la trajectoire qu’elle pourrait emprunter.

La saison des ouragans se termine généralement autour du 30 novembre. D’ici là, les habitants des zones sensibles doivent être attentifs à l’activité des ouragans dans l’océan Atlantique. Si l’Administration océanique et atmosphérique nationale américaine (NOAA) avait prévu une année normale en termes de tempêtes, ces prévisions pourraient être révisées. « Là on voit 12 à 17 tempêtes nommées pour l’ensemble de 2016 », indique Bob Robichaud qui note également que cinq tempêtes importantes pourraient être observées dans les prochaines semaines.