Le mythique stade Aztèque, qui a notamment accueilli deux finales de Coupe du Monde de football, a été endommagé par le séisme de magnitude 7,1 qui a secoué le centre du Mexique ce mardi 19 septembre 2017.  

Le Mexique secoué par un séisme de magnitude 7,1

Mardi 19 septembre 2017, le centre du Mexique a été secoué par un important séisme, de magnitude 7,1. Un événement tragique au cours duquel au moins 225 personnes ont trouvé la mort. C’est la deuxième fois en l’espace de quelques jours que le Mexique est confronté à un violent tremblement de terre : début septembre, une secousse de magnitude 8,2 survenue dans le sud du pays avait fait une centaine de morts.  

Les dégâts sont aussi matériels. D’après les autorités de Mexico, une cinquantaine de bâtiments seraient en ruine dans la capitale, d’autres seraient sérieusement endommagés, en raison notamment des incendies qui se sont déclenchés dans plusieurs immeubles après le séisme et des milliers de foyers ont été privés d’électricité.  

Le stade Aztèque endommagé par le séisme

Parmi les victimes du séisme figure le célèbre stade Aztèque : d’après la presse locale, il y aurait une fissure impressionnante au niveau d’une tribune située au deuxième étage.

Ce stade est notamment connu pour avoir accueilli les Jeux olympiques de 1968 ainsi que deux finales de Coupe du Monde de football. Il s’agit également d’un des plus grands stades du monde : jusqu’à récemment, il pouvait accueillir jusqu’à 130.000 personnes avant de voir sa capacité réduite à 87 000 spectateurs.

À lire aussi : Les 5 plus gros tremblements de terre en France