Deux petits rovers japonais se sont posés, avec succès, sur l’astéroïde Ruygu. Ils devraient en revenir en décembre 2020 avec des prélèvements qui pourront nous en apprendre sur l’origine de la vie.

Deux rovers se posent sur l’astéroïde Ryugu

Les Japonais partent à la conquête de Ryugu. Sur cet astéroïde primitif, dont on dit qu’il pourrait receler des secrets sur l’apparition de la vie sur Terre, deux rovers se sont posés le 21 septembre dernier. Ils ont commencé à effectuer leur mission d’observation et de prélèvement sur cette petite surface dont le diamètre serait inférieur à 900 mètres.

Pour arriver à destination, les rovers ont voyagé via la sonde Hayabusa 2, envoyée en décembre 2014. Les premières images de l’astéroïde ont d’ores et déjà été captées par les rovers 1A et 1B qui, désormais, attendent la suite de leur mission.

Un engin franco-allemand sera envoyé sur Ruygu pour effectuer des analyses

La mission se poursuivra dans les jours qui viennent avec le lancement d’un projectile sur la surface de Ryugu. Ce dernier n’aura pour objectif que de créer un gigantesque cratère. Ce faisant, des milliards de particules de poussières s’envoleront et pourront être captées par les rovers pour être analysées sur Terre à leur retour, en décembre 2020, si tout se passe comme prévu.

Les Français et les Allemands ont profité de cette mission pilotée par les Japonais et la sonde Hayabusa 2 devrait également, le 3 octobre prochain, lancer un engin baptisé Mascot. Ce dernier effectuera des prélèvements et des analyses de manière autonome.

À lire aussi Et si un énorme astéroïde s’écrasait sur la Terre ?