Si vous avez pour habitude d’acheter des compléments alimentaires, sachez qu’ils ne sont pas tous bons pour la santé. 60 Millions de consommateurs a mené son enquête et les résultats ne sont pas glorieux.

Les compléments alimentaires sont-ils vraiment bons pour la santé ?

En mars 2019, l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) annonçait qu’elle avait reçu les signalements de 74 cas de personnes ayant subi des effets indésirables après avoir pris des compléments alimentaires. Parmi les malades, figuraient de nombreuses personnes âgées à qui l’Anses a conseillé de ne plus consommer ce type de produit. Six mois après les faits, une enquête réalisée par 60 Millions de consommateurs confirme que les compléments alimentaires ne sont pas toujours bons pour la santé.

Gélules, sirops, poudres... nos confrères ont analysé 120 compléments alimentaires de six catégories différentes (fatigue, baisse de tonus, insomnie, stress, rhume, troubles digestifs). « Si certains se révèlent intéressants, d’autres peuvent, au contraire, être susceptibles d’engendrer certains troubles ou d’aggraver des pathologies ». Par ailleurs, l’efficacité de ce type de produit n’est pas toujours prouvée.

Attention aux additifs et au surdosage

La composition des compléments alimentaires est clairement pointée du doigt. Ils sont en effet nombreux à contenir trop d’additifs « dont certains peuvent nuire à la santé, tel le colorant rouge allura, qui favorise l’hyperactivité chez les enfants ; ou encore le dioxyde de titane, soupçonné d’être pro-inflammatoire et néfaste au système immunitaire ». Attention aussi au surdosage qui peut, dans certains cas, abîmer le foie ou les reins. Méfiance aussi avec vitamines B6 et B12 qui sont susceptibles de nuire au système nerveux si elles sont « prises de manière trop importante sur de longues durées ».

Enfin, si vous pensez qu’un complément alimentaire est sain parce qu’il contient un produit naturel, sachez que vous vous trompez. Les huiles essentielles « peuvent favoriser des crises d’épilepsie ou aggraver des pathologies existantes », la mélatonine provoque parfois des maux de tête ou des vomissements, certaines algues sont contaminées en métaux lourds et les extraits de pépins de pamplemousse sont « susceptibles d’inhiber l’effet de nombreux médicaments ».

Moralité, lisez bien les étiquettes des compléments alimentaires même si, selon 60 Millions de consommateurs, l'étiquetage est encore trop flou ou insuffisant. Et privilégiez, pour booster votre santé, des produits 100% naturels (miel, fruits, épices…) et enfin, pratiquez un sport régulier.

À lire aussi : Faire du sport ralentit le vieillissement de nos cellules