Le site AirlineRatings a publié la liste noire des compagnies aériennes les moins sûres au monde. Plusieurs de ces compagnies sont d’ailleurs interdites de vol en Europe.

Des compagnies aériennes à bannir

Le classement 2019 des compagnies aériennes les plus dangereuses vient d’être publié sur le site AirlineRatings. Ces compagnies ne peuvent pas voler en Europe et aux États-Unis. 

Le site a analysé 405 compagnies aériennes afin d’évaluer leur niveau de sûreté. Cette liste, que rapporte initialement Les Échos a étudié certains critères tels que le nombre de crashs et de morts au cours des dix dernières années mais aussi les listes noires de pays et la certification IOSA (Operational Safety Audi Certificates) qui regroupe 1.200 standards de réglementations. 

Sept compagnies très dangereuses

Parmi les compagnies les plus dangereuses, Tara Air et Nepal Airlines au Népal qui n’ont obtenu qu’une seule étoile. Tara Air est impliquée dans plusieurs accidents mortels en 2010 et 2011. De plus, Nepal Airlines a fait 18 morts en 2014 lors d’un crash. Ariana Airlines et Kam Air sont également à éviter. Ces compagnies afghanes ont seulement deux étoiles. 

D’autres compagnies comme Blue Wing basée au Suriname n’est pas plus sûre. Cette compagnie est interdite dans l’espace aérien européen du fait d’avoir perdu trois avions Antonov An-28 en trois ans. La compagnie indonésienne Trigana Air Service est également interdite en Europe mais aussi aux États-Unis. Enfin, SCAT Airlines, une compagnie du Kazakhstan, a également connu un accident en 2013 et vole sans le certificat IOSA. Les grandes compagnies aériennes comme British Airways, Air France, Lufthansa, Air Canada et Emirates restent les plus sûres. 

À lire aussi : Soigner sa peur de l’avion grâce à la réalité virtuelle