Le 47ème Forum économique mondial (FEM) de Davos qui se tient du 17 au 20 janvier 2017, estime que les événements climatiques extrêmes constituent une réelle menace pour l’économie. Les risques environnementaux n’ont jamais autant préoccupé les experts.

Des inégalités persistantes

Dans le cadre du Forum économique mondial, les organisateurs ont révélé le tableau des risques qui pèseront sur la planète en 2017. Les 750 experts et auteurs du rapport Global Risks 2017 considèrent qu’une « action concertée des dirigeants mondiaux est indispensable à court terme afin d'éviter le développement d'autres difficultés et le risque de volatilité ». Ces derniers craignent en effet, la persistance d’un taux de chômage structurel élevé de l’instabilité sociétale et du sous-emploi.

Selon le rapport, si la pauvreté a fortement reculé dans les pays en développement, les inégalités de revenus ont quant à elles nettement augmenté après la reprise économique de 2008. Outre ces dernières, le rapport Global Risks 2017 a également pour intérêt de constater les avancées technologiques réalisées, synonymes de progrès mais aussi de difficultés sociales.

Une collaboration mondiale sur le climat insuffisante

L’accord de Paris ratifié par plus de 100 pays, dont la Chine et les États-Unis, ainsi que les dispositions prises par le Forum de stabilité financière (FSB) se sont révélées positives. Cependant, pour Richard Samans, responsable du Centre for the Global Agenda au sein du Forum économique mondial, « nous sommes toujours engagés dans une trajectoire marquée par une augmentation de 3 degrés ou plus du réchauffement climatique ». 

Le Forum économique attire l’attention des dirigeants concernant les conséquences que pourrait entraîner le dérèglement climatique. En effet, les phénomènes météorologiques extrêmes apparus ces derniers mois pourront à termes, représenter un réel danger pour l’économie mondiale. 

À lire aussi : Le réchauffement climatique s’accélère, dépassant toutes les prévisions