Retrouver votre terrasse pleine de charme durant l'hiver en vous réchauffant au coin du feu, l’idée vous plaît ? Grande tendance de l’été dernier, le brasero peut s’avérer être un excellent moyen de profiter de son extérieur durant la période hivernale et ses températures - très très - fraîches !

Symbole du style de vie « outdoor », les Français sont de plus en plus nombreux à adopter ce feu de camp nouvelle génération, prenant mille et une formes et s’adaptant au budget de chacun. Serez-vous le prochain à succomber aux charmes du brasero ?

Qu’est-ce qu’un brasero ?

Vous n’avez pas pu passer à côté de cet accessoire pendant la période estivale, grande star des magasins d’aménagement et de décoration extérieurs ! Brasier à feu ouvert, ce « chauffage d’extérieur » se transformant volontiers en barbecue ou tout simplement en accessoire de décoration est devenu le véritable incontournable des terrasses et jardins de chacun.

Le saviez-vous ? Derrière cette tendance arrivée dernièrement se cache un mode de chauffage utilisé depuis… l’Antiquité romaine et grecque : époque durant laquelle le brasero était disposé à l’intérieur des habitations.

Comment utiliser un brasero ?

Vous savez utiliser un barbecue ? L’utilisation du brasero sera alors un véritable jeu d’enfant, puisqu’il s’agit exactement du même fonctionnement ! Au charbon de bois ou au bois, il suffira de :

  1. Placer du bois d’allumage au fond du brasero,
  2. S’aider d’un allume-feu et d’une allumette pour démarrer le feu,
  3. Placer des bûchettes de bois lorsque qu’il y a suffisamment de flammes,
  4. Ajouter un bûche de bois régulièrement pour entretenir le feu.

La soirée autour du brasero touche à sa fin ? Laisser simplement le feu s’éteindre.

Quel bois utiliser dans un brasero ?

Barbecue ou brasero, le choix des blocs de bois est toujours primordial. Comment choisir son bois combustible ? Privilégiez :

  • Du bois sec et propre,
  • Du bois non-traité (pour éviter l’émission de substances nocives),
  • Du bois contenant de la résine (exemple : pin).

Notre recommandation ? Le sarment de vigne est un combustible économique, fabriquant rapidement des braises et donnant un excellent goût aux grillades.

Quels sont les différents types de brasero ?

Des braseros en veux-tu, en voilà : formes, tailles, marques, matériaux et prix, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ! Devant le choix immense de braseros désormais disponibles sur le marché, vous n’aurez que l’embarras du choix !

Braséro cheminée ou à feu entouré de pierres, brasero rond ou carré, mexicain ou design… Quelques conseils pour choisir son brasero ?

Nous conseillons aux novices ou aux personnes ne disposant pas d’un grand espace extérieur de miser, dans un premier temps, sur un brasero au bioéthanol, extrêmement sécurisé et n’émettant pas de résidus.

A savoir : les amateurs de DIY pourront s’adonner aux plaisirs de la réalisation d’un brasero fait-maison à l’aide de palettes de bois, de métaux, de béton, de galets,…

Quel est le prix d’un brasero ?

Question prix ? Excellente nouvelle, puisque vous trouverez des braseros à des prix très abordables : comptez une trentaine d’euros environ pour les premiers modèles. Une excellente façon de s’imprégner de la « culture brasero » avant de se tourner vers des objets plus coûteux et sophistiqués dépassant facilement le millier d’euros, selon les matériaux désirés : inox, acier, cuivre, pierre, fonte, terre cuite,…