Nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée… La gastro est de retour en France. Certaines régions sont déjà bien touchées par la maladie tandis que d’autres résistent encore.

Pic de gastro dans plusieurs régions

Comme tous les ans avant l’hiver, la gastro est de retour. Et pour cause, cette maladie est particulièrement contagieuse ; elle se transmet - entre autres - d’une personne à l’autre du fait d’une mauvaise hygiène. Nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée… Bien que souvent bénigne en France, la gastro est particulièrement handicapante.

Le réseau Sentinelles surveille de près la gastro-entérite et publie régulièrement une carte pour savoir quelles sont les régions de France les plus touchées. Même si on ne peut pas encore parler d’épidémie en ce moment, certaines régions sont déjà bien contaminées et le nombre de diarrhées aigües a atteint les 300 cas pour 100.000 habitants par certains endroits. Ces derniers jours, les taux d’incidences les plus élevés ont été observés en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Hauts-de-France et Grand Est.

Des régles d’hygiène pour éviter la propagation de la gastro-entérite

D’autres régions sont encore épargnées. Ainsi, le nombre de diarrhées aigües est faible dans plusieurs départements français : Manche, Calvados, Charentes-Maritimes, Cantal, Drôme, Haute Saône… Pas de panique donc, on n’en est pas encore à l’épidémie même si la gastro-entérite est capable de se propager à toute vitesse.

Pour éviter toute propagation, des règles d’hygiène strictes doivent être appliquées. Le lavage des mains avec de l’eau et du savon reste sans aucun doute la meilleure des préventions. Le nettoyage des surfaces à risques (poignées de porte, interrupteurs, toilettes…) est indispensable également.

À lire aussi : Que manger en cas de gastroentérite ?