Après la traditionnelle bûche de Noël, il est temps de passer au second grand incontournable culinaire français, attendu avec toujours autant d’impatience : la galette des rois ! Galette à la frangipane ou couronne briochée aux fruits confits, en ce dimanche 5 janvier, nous serons bien nombreux à tirer joyeusement - et délicieusement - les rois et reines en famille ou entre amis.

Vers quelle recette de galette se tourner pour célébrer ce moment de partage ? Et la gagnante de cette nouvelle année est… la galette revisitée au chocolat, poire et amande. Une variante chocolatée et fruitée de notre galette des rois à la frangipane classique, qui plaira aux petits comme aux grands gourmands !

Suivez la recette simple de la galette des rois au chocolat, poire et amande

Les infos pratiques à savoir :

  • Temps de préparation = 20 minutes
  • Temps de cuisson =  25 minutes
  • Difficulté = facile
  • Budget = moyen
  • Nombre de personnes = 8 personnes

La liste d’ingrédients :

  • Pâte feuilletée = 2
  • Poire = 3
  • Chocolat noir = 60 g (ou pépites de chocolat noir)
  • Poudre d’amande = 150 g
  • Beurre = 100 g
  • Oeufs = 3
  • Sucre semoule = 150 g

Le matériel nécessaire :

  • Une fève
  • Une couronne
  • Une poêle
  • Un saladier
  • Un bol
  • Un pinceau
  • Une fourchette
  • Un couteau
  • Une râpe
  • Un fouet électrique
  • Une spatule
  • Un four

Les étapes à suivre :

  1. Faire préchauffer le four (180°C).
  2. Laisser le beurre à température ambiante afin de le ramollir.
  3. Préparer les poires : les éplucher, les couper en 4 morceaux, retirer le trognon et couper les quartiers en trois.
  4. Dans une poêle beurrée, faire revenir les morceaux de poire à feu doux afin de les dorer légèrement.
  5. Ajouter une cuillère à soupe de sucre sur les morceaux de poire afin de les caraméliser.
  6. Laisser refroidir.
  7. Dans un  saladier, mélanger le beurre ramolli et le sucre semoule (150 g) à l’aide d’un fouet électrique. Puis, ajouter les amandes en poudre et 2 oeufs. Continuer à mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  8. Sur la plaque de grill du four, dérouler l’une des pâtes feuilletées en la laissant sur son papier de cuisson.
  9. Verser la pâte crémeuse et l’étaler d’une façon homogène en gardant les rebords libres (2 à 3 cm).
  10. Disposer les morceaux de poire harmonieusement.
  11. A l’aide d’une râpe, recouvrir de petits copeaux de chocolat noir.
  12. Glisser la fève !
  13. Mouiller les rebords de la pâte à l’aide d’eau.
  14. Recouvrir en utilisant la seconde pâte feuilletée (sans le papier de cuisson).
  15. Appuyer sur les rebords à l’aide de la fourchette pour « fermer » joliment la galette.
  16. Dans un bol, casser et battre le dernier oeuf à l’aide d’une fourchette.
  17. Badigeonner d’oeuf battu le dessus de la galette en vous servant du pinceau.
  18. En option : soyez créatif en dessinant - légèrement - des motifs à l’aide d’un couteau.
  19. Faire cuire durant 25 à 30 minutes.

Alternatives ? Incorporer le chocolat (120 g au lieu de 60 g) à la crème en le faisant cuire au préalable au bain-marie ou au micro-onde.

La minute culture : quelle est l’origine de la galette des rois ?

La galette des rois, un conte pour enfants ? Bien sûr que non ! Signifiant « apparition » en grec, le mot « Epiphanie » correspond - religieusement - au jour durant lequel les Rois mages rencontrèrent l’Enfant Jésus.

C’est au XIIIème siècle que l’Église institua cette tradition française, retrouvée encore de nos jours : le partage d’une galette pour célébrer l’Epiphanie. A l’époque, une part supplémentaire était laissée de côté, désignée « Part du Bon Dieu » : elle était destinée à être offerte au premier mendiant passant à proximité de la célébration.

Et la fève dans tout cela ? Il nous faut voyager au temps de la Rome Antique où les Romains utilisaient une fève dans un pain ou un gâteau brioché pour tirer au sort « le roi d’un jour », un esclave qui disposait du pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée avant de retourner à sa vie servile… ou à la mort.