Des patients auraient perdu 2 ans et demi de leur âge grâce à une combinaison de certains médicaments, ont rapporté des scientifiques.

Un traitement à base d’hormones de croissance

Vous voulez rajeunir ? Optez pour certains médicaments. Une étude clinique réalisée en Californie a montré qu’il était possible d’inverser l’horloge épigénétique du corps, soit l’âge biologique d’un individu. Neuf hommes volontaires âgés de 51 à 65 ans ont passé le test TRIM. Ils se sont vus administrer un cocktail de trois médicaments : l’hormone de croissance associée à deux traitements antidiabétiques.

À la surprise générale, les volontaires ont perdu 2 ans et demi de leur âge biologique. Des résultats détectés par l’analyse de leurs génomes (ensembles de gènes et chromosomes d’un individu) et de leurs systèmes immunitaires, dont tout deux ont montré des signes de rajeunissement. Dans le sang des volontaires, l’ensemble des globules (rouges, ou blancs) étaient également rajeunis chez chacune des personnes.

Une étude encore vacillante

Les chercheurs ont essayé de restaurer les tissus du thymus en utilisant l’hormone de croissance pour inverser l’horloge épigénétique et donc réduire l’âge du patient. Mais l’hormone pouvant favoriser le diabète, c’est pour cette raison que les traitements antidiabétiques ont été administrés.

Les scientifiques préviennent néanmoins qu’il s’agit d’une étude préliminaire et que peu de personnes ont été testées. « Les résultats ne sont pas très solides, car l’étude est restreinte et mal contrôlée », précise le biologiste cellulaire Wolfgang Wagner de l’Université d’Aachen (Allemagne).

À lire aussi : Faire du sport ralentit le vieillissement de nos cellules