L'épidémie de grippe a débuté en France par l'Occitanie. Et selon Santé publique France, dix autres régions sont en phase pré-épidémique (contre cinq en début d'année 2019).

L'épidémie de grippe débarque en Occitanie et pourrait se répandre

Prudence, la grippe est en retard mais elle fait enfin son apparition en France. L'épidémie a débuté durant la semaine du 31 décembre au 6 janvier et l'Occitanie est la première région française touchée, selon le bulletin hebdomadaire publié mercredi 9 janvier par Santé Publique France.

Et ce n'est qu'un début puisque selon les spécialistes, dix autres régions sont en phase pré-épidémique (contre cinq en début d'année 2019). Seules deux régions, les Pays-de-la-Loire et la Corse, ne sont pas encore concernées.

Une mortalité importante en 2017-2018

Pour rappel, en 2017-18, l'épidémie avait été particulièrement sévère (avec 2.770 cas graves en réanimation), précoce et longue, selon un bilan établi en octobre 2018. La mortalité attribuable à la grippe avait été importante (12.982 décès dont 85 % chez les plus de 75 ans) mais moins forte qu'en 2014-15 (14.490 morts) et 2016-17 (14.358 morts).

Et seul le vaccin permet de s'en prémunir pour les personnes à risques. Bonne nouvelle, selon Santé Publique France, leur couverture vaccinale en métropole a augmenté de 1,6 % : elle est passée de 41,3 % à 42,9 %. La vaccination antigrippale est notamment recommandée pour les plus de 65 ans, les patients atteints de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire...), les femmes enceintes et les personnes souffrant d'obésité morbide, soit quelque 12 millions de personnes, selon le ministère de la Santé.

À lire aussi Rhume, grippe, gastro : soigner naturellement les maux de l’hiver