Les appareils électroménagers devront être moins gourmands en énergie et plus facilement réparables.

Des pièces disponibles plus longtemps

La Commission européenne a adopté, mardi 1er octobre, des mesures pour allonger la durée de vie des appareils électroménagers. Désormais, les réfrigérateurs, lave-linge et téléviseurs devront être plus faciles à réparer et moins consommateurs d’énergie.

Devant entrer en vigueur dans les prochaines semaines, ces « exigences en matière de réparabilité et de recyclabilité » doivent permettre notamment une disponibilité plus longue des pièces de rechange, soit 7 ans au minimum pour les réfrigérateurs ou 10 ans minimum pour les lave-vaisselle et lave-linge. Ces pièces devront être livrées « dans un délai de 15 jours ouvrables », à la charge du fabricant.

Des économies d’énergie

La Commission européenne a pour objectif de réaliser une économie d’énergie annuelle de 167 TWh par an d’ici 2030, soit l’équivalent de la consommation d’énergie du Danemark. Une économie pécuniaire qui est estimée en moyenne à 150 euros pour chaque ménage européen par an sur leur facture d’énergie. La consommation d’eau par cycle sera également plafonnée.  

Enfin dernière mesure, les retardateurs de flammes utilisés par les fabricants de téléviseurs seront interdits. Ils sont jugés nocifs et sont parfois utilisés pour réduire le clignotement des ampoules. Une exposition répétée et régulière peut avoir un impact négatif sur le système nerveux.