Des gâteaux aux fruits trop sucrés

L’association nationale de défense des consommateurs (CLCV) a sorti une étude, vendredi 25 octobre dans Ouest-France, démontrant que les gâteaux, biscuits ou barres aux fruits achetés en supermarché sont des produits transformés et contiennent souvent des substances peu recommandées pour la santé. Les pépites de fruits utilisées pour ces gâteaux sont en effet le plus souvent un mélange de matières grasses, de sucres et de fruits, et non des fruits secs comme on pourrait le croire. Seuls 31% des produits analysés contiendraient des fruits naturels comme la purée de fruit.

Dans ces produits transformés, l’association de consommateurs déplore une liste trop longue d’ingrédients, avec une moyenne de 22 ingrédients, dont des additifs, par gâteau. Et trop peu affichent le Nutri score pour indiquer la teneur en fruit.

Des emballages trompeurs

Pour attirer le clients, tous les moyens sont bons. Selon l’enquête de la CLCV, les emballages des gâteaux et autres biscuits aux fruits sont trop convaincants et plutôt trompeurs quant à la teneur réelle en fruits de ces gâteaux… qui n’en contiennent finalement en moyenne que 11%...

68 produits industriels, dont des grandes marques comme Bonne Maman ou Lu, ont ainsi été analysées par l’association et qui a constaté que certains produits ne contenaient que 5% de fruits et jusqu’à 30% de sucre. Le produit le plus fruité est le « fourré pomme framboise myrtilles » qui contiendrait 45,1% de fruits. Et toujours selon la CLCV, le produit le moins fruité serait dont la teneur en myrtille ne dépasserait pas les 0,7%. De quoi faire réfléchir sur nos prochains achats gourmands pour prendre soin de nos dents !

À lire aussi : Santé : 60 Millions de consommateurs épingle 100 aliments ultra-transformés