Plusieurs enseignes de la grande distribution ont décidé de s’attaquer au secteur de l’optique. Elles devraient proposer des lunettes à des prix plus abordables.

La grande distribution se met aux lunettes de vue low-cost

Bien souvent, les lunettes viennent rogner le budget santé des Français. Une dépense importante qui concerne près de 37 millions de Français mais qui va peut-être prendre fin. La grande distribution est en effet en train de révolutionner le secteur de l’optique et va proposer des lunettes de vue. La facture devrait, en principe être beaucoup moins salée.

Ainsi, l’enseigne Casino devrait ouvrir une cinquantaine de magasins « Casino optique » d’ici à 2020. Pas question, comme un autre de ses concurrents, de faire un partenariat avec un spécialiste du secteur. Il s’agit plutôt de proposer des offres « une monture achetée, une monture à 1 € » ou des promotions sur les solaires. Un concept lancé par une chaîne d’opticiens qui a déjà fait ses preuves.

Plusieurs enseignes vont ouvrir une centaine de magasins d’ici 2020

Petit nouveau apparu le 12 juillet 2019, « Carrefour boutique et audition » où l’on trouve, selon Le Parisien « près de 1.000 montures, presque toutes en marque blanche ». Carrefour est en mesure de réaliser des lunettes unifocales en 45 minutes. L’enseigne s’est en effet associée avec Atol afin de bénéficier de son expertise et de son savoir-faire, nous apprennent nos confrères.

Autres enseignes qui cherchent elles aussi leur place dans le secteur de la lunette : Auchan et Leclerc. Chacune devrait ouvrir respectivement une centaine de magasins d’ici à 2020. Une vraie révolution qui devrait profiter au consommateur mais aussi titiller quelque peu les opticiens. Ces derniers devront d’ailleurs faire un effort dans le cadre de la réforme du « 100% santé » et proposer au moins 17 modèles de montures différents pour adultes et 10 montures différentes pour enfants dont le coût ne devra pas dépasser les 30 €.