Une étude démontre que la consommation de thé a un impact bénéfique sur la structure du cerveau.

Une meilleure organisation des régions cérébrales

Thé ou café, vous saurez vous décider ! Des scientifiques ont permis de trouver une corrélation entre la consommation de thé et la santé du cerveau. En examinant les données d’imagerie cérébrale de personnes âgées, ils ont conclu qu’une personne consommant du thé au moins quatre fois par semaine pendant plusieurs années a une meilleure structure du cerveau.

La deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l’eau est riche en polyphénols. C’est la raison de ses nombreuses vertus : anti-inflammatoire, effet antioxydant… Mais ce ne sont pas les seules. La consommation régulière est associée à un bon fonctionnement cognitif et une meilleure organisation des régions cérébrales que les non-buveurs de thé.

D’autres études en préparation

Les chercheurs, issus de la National University of Singapore, ont examiné les données de neuro-imagerie de 36 personnes âgées de plus de 60 ans. Les résultats ont été publiés dans la revue scientifique Aging. « Nos résultats suggèrent que sa consommation régulière a un effet protecteur contre le déclin de l'organisation cérébrale en lien avec l'âge », explique le premier auteur de l'étude, le professeur Feng Lei.

Les études ne devraient pas s’arrêter là. Le faible nombre de participants à l’enquête ne prouve pas assez les résultats avancés. Les scientifiques souhaitent examiner de plus près tous les composés bioactifs présents dans le thé pour savoir lesquels favorisent un effet bénéfique contre le déclin cognitif.