Internet abrite de nombreuses arnaques. Attention notamment aux banques en ligne qui se multiplient en ce moment sur la Toile.

Banque en ligne : attention aux sites frauduleux

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est l'organe de supervision français de la banque et de l'assurance. Dans un communiqué datant du 23 septembre 2019, elle s’alarme « d'une multiplication sur Internet de faux sites reproduisant tout ou partie du contenu de véritables sites de banques en ligne » rapportent nos confrères de France Info.

Attention donc aux fausses banques en ligne qui peuvent ressembler, à s’y méprendre, à un site officiel. Pour éviter aux consommateurs de se faire duper, l’ACPR a dressé une liste noire dans laquelle figurent « 60 sites frauduleux ». Rendez-vous sur le site Assurance Banque Épargne pour les connaître. Ainsi, « Royal Total Bank », « Royalbif » ou encore « Offshore‐bankingpro » sont des arnaques.

Soyez méfiant à l'égard des sites

Vigilance donc et avant toute démarche, assurez-vous que la banque en ligne que vous avez choisie est autorisée à proposer des crédits ou des livrets d’épargne. Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter « le registre des agents financiers agréés et le site internet de l'Orias, organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance ou en banque » indique France Info.

Dernier conseil, méfiez-vous des offres trop alléchantes, elles sont, dans la plupart des cas, un des signes qui prouvent qu’il s’agit d’une arnaque. « Aucun discours commercial ne doit faire oublier qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé » rappelle l'ACPR. Endin, ne versez « aucune somme d'argent pour l'obtention d'un prêt ou le déblocage de fonds ».

À lire aussi : Un guide complet pour ne plus se faire arnaquer sur Internet