Un bang supersonique
Aux alentours de 5h15 le mardi 19 juillet, les bretons ont été réveillés par un son bien étrange. « Je me suis précipité dehors pour voir ce qui se passait. J’ai vu une énorme boule orange dans le ciel » confie un témoin à Ouest France. D’autres ont immédiatement pensé au crash d’un avion. Et rapidement les témoignages se multiplient sur la toile et dans les médias.

Des images explicites.
Dimanche 24 juillet, un éclairage très important est apporté sur cette affaire grâce à une vidéo. Ces images précieuses «proviennent d'une caméra de surveillance et ont été remises par un particulier à l'Espace des Sciences de Rennes pour aider les scientifiques», a précisé Priscilla Abraham, la responsable du planétarium. Elle explique également : « Cette vidéo nous prouve que le phénomène est bien lié à la chute d’une météorite. On y voit très bien la trace que l’on nomme le météore, générée par la météorite. Nous avons l’heure exacte du phénomène, sa durée, son identification, une idée de sa trajectoire et l’altitude à laquelle il disparaît. Environ 10.000 mètres d’altitude »

Les météorites : un phénomène captivant
Ce genre de phénomène est extrêmement rare sur le territoire français, ce qui suscite la curiosité et la convoitise de nombreux amateurs. Les scientifiques mènent actuellement une course contre la montre pour retrouver les fragments de la météorite.
Nous vous proposons aujourd'hui une vidéo montrant au plus près la chute d'une météorite. Le 20 novembre 2008, des policiers canadiens ont ainsi assisté médusé à la chute d’une météorite dans la ville d’Edmonton dans l'Alberta. La lueur de la météorite a été perçue dans deux provinces. Mais contrairement au cas breton, elle s’est désintégrée avant de toucher le sol.