Essaouira, au Maroc, est aussi connu sous le nom de Mogador. Cette ville, en bord d’Atlantique est renommée pour ses fortifications de style occidental du 18e siècle devant une ville à l’esprit arabe avec son dédale de petites rues étroites et ses souks.

La médina toute blanche et envoûtante a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Essaouira vit aussi au rythme des marées. Son port de pêche s’anime surtout au retour des bateaux escortés par un nuage de mouettes.

Les pêcheurs de chalutiers et de barques commencent leurs manœuvres.
Le spectacle est alors magnifique et tranche avec l’oisiveté des touristes.

À ce moment, tout semble bleu : le ciel, la mer et les bateaux. On se demande alors pourquoi toutes ces embarcations ont adopté cette unique teinte. La raison est toute simple, le bleu plaît aux sardines et facilite le travail du pêcheur. Lorsque toutes les barques sont amarrées en rangs serrés, l’effet est magnifique.

Essaouira est le 3e port sardinier du Maroc, mais a aussi gardé une activité de chantier naval. Les charpentiers de marine construisent, réparent et entretiennent les bateaux. Le travail se fait essentiellement à la main.

Enfin Essaouira a une renommée mondiale en tant que spot de surf. Située sur une presqu’île rocheuse, on y trouve les rouleaux recherchés de l’Atlantique. Les alizés, orientés Nord-Ouest, soufflent de fin mars à mi-septembre. Les meilleures conditions sont réunies pour qu’ Essaouira soit intégré au circuit des grandes compétitions.

Par contre la combinaison est recommandée, l’eau n’est pas très chaude.

Roberto Mazzoni a filmé Essaouira sous un angle chaleureux et ensoleillé.  

Essaouira from Roberto Mazzoni on Vimeo.

Crédit Photo : Capture d’écran Vimeo