Hekla ou la Porte de l’enfer.
Mercredi matin, des géologues islandais ont annoncé la probable entrée en éruption du volcan Hekla. Des mouvements de magma ont effectivement été observés sous le cratère du volcan. Localisé au sud de l'Islande, il se trouve à 95 km à peine de la capitale Reykjavik. Pall Einarsson de l’Université d’Islande nuance toutefois : "Le volcan est prêt à entrer en éruption, même si cela ne signifie pas nécessairement que l’éruption va se produire immédiatement."

Les touristes sont invités à rester prudents.
L’Hekla séduit chaque année des milliers de passionnés grâce à son paysage rocailleux et naturel. La protection civile conseille ainsi aux visiteurs la plus grande précaution et de se tenir constamment informé de l’évolution de l’éruption volcanique.

Le trafic aérien court-il un risque?
Le souvenir du volcan Eyjafjoll et du chaos aérien qu’il avait provoqué reste très présent dans les esprits. Les vulcanologues se veulent cependant rassurants : Hekla ne produit généralement de la lave et des cendres que pendant les premières secondes de l’éruption, or ce sont les cendres qui perturbent le trafic. « Si cette éruption est semblable aux quatre précédentes, il y a peu de chance que le trafic aérien soit touché. » atteste un vulcanologue. « Cela dépendra encore une fois de la taille de l’éruption ».

Des volcans islandais de plus en plus actifs.
Les géologues avaient avancé l’idée selon laquelle les volcans Eyjafjoll et Grimsvotn n’étaient que les précurseurs d’une série de réveils volcaniques en Islande. Le volcan Hekla semble donc confirmer leurs prédictions.