Une découverte inédite

La présence de glaciers sur la planète rouge était déjà connue mais la présence d’eau à l’état liquide serait une véritable découverte. La trop faible pression atmosphérique de Mars laissait penser que la présence de liquide était impossible. C’est pourtant des images d’écoulements sombres que la sonde MRO, lancée dans l’espace en 2006, a capturé dans le cratère de New Newton. Ces fluides apparaissent en été et s’écoulent le long du cratère avant de disparaitre l’hiver venu.

« La meilleure explication que nous ayons pour le moment est qu'il s'agit d'un écoulement d'eau saumâtre, bien que cette étude n'en apporte pas formellement la preuve », a expliqué le professeur Alfred McEwen, membre du laboratoire lunaire et planétaire de l'Université d'Arizona.

De nouvelles perspectives

Il n’est cependant pas encore certains que ces fluides soient effectivement de l’eau. Il pourrait également s’agir de flux se trouvant à la surface de la planète comme le laisse supposer cette couleur sombre. En trois ans, des milliers d’écoulements ont pu être constatés. Cette découverte relance également le débat sur la vie passée de Mars et sur une possible future habitation de la planète.