Christo et Jeanne-Claude sont deux artistes contemporains d’une inconditionnelle originalité et qui ont transcendé les limites traditionnelles de la peinture, de la sculpture et de l’architecture. Ils ont créé une structure flottante qui permet désormais de marcher sur l’eau.

Des œuvres à couper le souffle

Les deux artistes ont créé certaines des œuvres les plus extraordinaire du 20ème et 21ème siècle. Ensemble, ils ont changé le concept de « l'art public " en créant des œuvres temporaires qui sont vraiment transitoire par leur conception. Visuellement ces chefs d’œuvres sont à couper le souffle. Ce couple s’est rendu célèbre par ses objets empaquetés. L’iRon Curtain (1962) par exemple, qui a eu pour but de réaliser un mur de 240 barils, haut de 4,30m ou le Running Fence qui a pris place le 10 août 1972. L’objectif était de faire serpenter sur près de 40 km un ruban de toile de nylon blanche de 200 000 mètres carrés, symbolisant la muraille de Chine.

Jeanne-Claude est décédée en Novembre 2009 mais Christo continue leur dernier projet en cours : Les quais flottants. En 2014, l’endroit rêvé est finalement déniché par Christo : le lac d’Iseo. La vision des deux artistes est telle qu’ils n’acceptent pas les subventions et redevances mais financent leur vie par la vente d’œuvre d’art originales à des collectionneurs privés. Après la mort de Jeanne-Claude, Christo gardera cette même clairvoyance.

Un projet, une expérience

Pendant seize jours, du 18 juin au 3 juillet 2016, le Lac Iseo en Italie se réinvente : ce ne sont pas moins de 100 000 mètres carrés de tissu jaune, porté par un système flottant, qui ondulent avec le mouvement des vagues. Il est possible pour les visiteurs de découvrir cette œuvre d’art qui nous fait voyager de Sulzano à Monte Isola jusqu’à l’île de San Paolo. Ce chef d’œuvre est plongé dans un cadre époustouflant qui offre une vue plongeante des montagnes au lac.

Comme tous leurs projets, les quais flottant au Lac d’Iseo, situé à 100 kilomètres à l’est de Milan et à 200 kilomètres à l’ouest de Venise, sont absolument gratuit et accessibles 24 heures sur 24. D’après Christo « Il n'y a pas de billets, pas d'ouverture, pas de réservation et pas de propriétaires. Les quais flottants sont une extension de la rue et appartiennent à tout le monde ». Il poursuit : «  Ceux qui vont faire l’expérience des Quais flottants se sentiront comme s’ils marchaient sur l'eau  ou peut-être sur le dos d'une baleine ».