La Véloscénie est le nom d’une véloroute installée entre Notre Dame de Paris et le Mont Saint Michel.

Le projet a débuté en 2011 pour se terminer il y a seulement quelques mois. Pour réussir un tel parcours, il a fallu aménager des pistes cyclables, les relier à des voies vertes constituant 42% de la Véloscnénie. Des petites routes bien balisées font aussi partie du trajet ainsi que des chemins forestiers.

Le résultat est parfaitement réussi, la Véloscénie traverse quatre belles régions : L’Ile de France, le Centre, le Val de Loire et la Normandie. Elle permet aux cyclistes de retrouver des trésors un peu oubliés et des paysages fantastiques.

La véloroute passe par cinq sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco et trois parcs naturels.

Cet itinéraire est partagé en huit tronçons dont les niveaux de difficultés sont différents.

Si vous choisissez celui d’Épernon à Chartres, vous remontez la vallée royale de l’Eure pour pédaler sur des petites routes qui vous conduisent au Château de Maintenon et à son aqueduc.

Le tronçon du Perche, de 77 km, vous permet d’admirer de magnifiques paysages décorés de très beaux villages. Vous êtes pratiquement tout le temps sur une voie verte qui traverse le Parc Naturel Régional.

La Véloscénie est faite pour que vous alliez de merveilles en découvertes.

Le dernier tronçon correspond au bocage normand et à la Baie de Mont Saint Michel. Il invite à pédaler sur la voie verte du sud Manche et du bocage normand.

Pour atteindre le merveilleux édifice, un itinéraire est prévu entre Pontorson et le barrage.

Grâce à ces 450 km de pistes cyclables, la France se montre sous un très bel angle et sur un moyen de transport très apprécié.