C’est d’une cité ensevelie sous le sable dont nous allons vous parler. Située au Sud, dans le désert de Namib, en Namibie, Kolmannskuppe est une véritable mine de diamants.

C’est au début du XXe siècle que Kolmannskuppe, ou Kolmanskop en afrikaans, fut le cadre d’une ruée vers le diamant. En effet, en 1908, un premier diamant fut trouvé en plein désert de Namib. C’est alors que les colons allemands ont fondé la cité de Kolmannskuppe, qu’ils feront grandir grâce à l’or, jusqu’en 1920 où la ville se compose d’une école, un théâtre, mais également d’un tramway.

Kolmannskuppe perdra toute sa valeur suite à la première guerre mondiale qui fera s’effondrer le cours du diamant… Dès 1956, la cité est abandonnée mais un nouvel habitant y prendra place : le sable ! Cette ville fantôme est aujourd’hui une véritable attraction touristique.

La cité de Kolmannskuppe © Galyna Andrushko - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © photogallet - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © photogallet - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © moboPhoto - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © huntington - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © photogallet - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © pyty - Fotolia.com

La cité de Kolmannskuppe © pyty - Fotolia.com