En Californie se trouve une rue très « collante », pleine de germes et de « pastilles » colorées faites de latex, résine et sirop, vous avez deviné ? Il s’agit de chewing gum ! Découvrez la Bubblegum Alley en Californie.

C’est souvent malencontreusement que vous tombez sur un chewing gum fraichement mâché… Sous votre chaussure, en-dessous du bureau, coincé dans les cheveux… Cependant, il existe un endroit où vous serez émerveillés par les chewing gum utilisés… Il s’agit de Bubblegum Alley, à Luis Obispo, en Californie. Vous serez alors entourés de milliers de chewing gum collés sur les murs. Attirant des milliers de touristes chaque année, cette attraction est unique en son genre !

Bubble Gum Alley © Sue Richards (CC BY-ND 2.0) Flickr.com

Bubble Gum Alley © Phil Dokas (CC BY-NC-SA 2.0) Flickr.com

L’histoire de ce lieu étrange est floue. Certains lui prêtent une tradition datant de l’après Seconde Guerre mondiale fêtant la fin d’année pour les étudiants du Lycée San Luis Obispo tandis que d’autres prétendent que tout vient des années 50 lorsqu’une rivalité a éclaté entre le lycée San Luis Obispo et le lycée Cal Poly où chacun devait montrer lequel était le plus créatif. Cependant, dans les années 70, l’allée fut entièrement récurée et lavée suite aux plaintes des commerçants pour le manque d’hygiène que cela entrainait.

Gum Wall, Seattle © Jason Taellious(CC BY-SA 2.0) Flickr.com

Bubble Gum Alley © Matthew Nenninger & Tracie... (CC BY-NC-ND 2.0) Flickr.com

Alors que la tradition continua tout de même de perdurer et que les chewing gum s’accumulèrent de nouveau sur le mur, certaines personnes tentèrent de la faire récurer de nouveau en 1996. En vain, car désormais considérée comme une œuvre d’art, la ville refusa de s’y coller.

De la même manière, un mur de Seattle se retrouve envahit de chewing gum. Dès le début des années 1990, quand les personnes  faisant la queue pour acheter une place de théâtre en ont eu assez et ont alors eu l'idée de coller leur monnaie au mur à l'aide de leur chewing gum. Mais avec le temps, la tradition du "collage" de pièce à disparu, alors que le "collage" de chewing gum lui, est resté. Le mur a été lavé par les employés du théâtre deux fois mais ils ont arrêté de le faire en 1999 lorsque le mur est devenu une attraction touristique certifiée.

Bubble Gum Alley © Benjamin Vander Steen (CC BY 2.0) Flickr.com

Bubble Gum Alley © daveynin (CC BY 2.0) Flickr.com

En plus d’être des œuvres d’art et d’attraction, ces murs servent aussi de test afin d’évaluer le temps qu’il faut à un chewing gum pour se détériorer. Il s’avère que les chewing gum se maintiennent très bien  lors de températures extrêmes de froid mais l’exposition au soleil leur est fatale : ils fondent ! 

Bubble Gum Alley © Jason Taellious (CC BY-SA 2.0) Flickr.com

Bubble Gum Alley © daveynin (CC BY 2.0) Flickr.com

Bubble Gum Alley © bbourdages - Fotolia.com