Le Parc National de la Serra da Capivara se situe dans l’état de Piaui, au Brésil. Créé afin de préserver un trésor archéologique, composé de 30 000 inscriptions préhistoriques, il appartient au patrimoine culturel de l’Humanité par l’Unesco depuis 1991.

Témoignage d’une des plus anciennes communautés d’Amérique du Sud, le Parc National de la Serra da Capivara abrite, dans des abris creusés dans la pierre, des peintures rupestres, dont certaines datent d’il y a plus de 60 000 ans. Ces œuvres peintes nous témoignent de la vie quotidienne des paléo-Américains. Ainsi, à travers ces tableaux rocheux nous découvrons les rituels, chasses, danses et animaux, aujourd’hui disparus, comme le tatou géant ou le glyptodon.

Par ailleurs, le Parc Naturel da Capivara est un relief qui s’est formé il y environ 250 millions d’années. Un site géologique et archéologique où des fouilles ont permis de retrouver des artefacs, outils mais aussi des restes d’ustensiles de céramique et des vestiges de sépultures.