Avec l'arrivée du soleil, il n'est pas rare que se déclare une allergie entraînant boutons et démangeaisons... C'est la première fois ? Que faire ? Comment est-ce possible ? Découvrez nos 7 choses à savoir sur l'allergie au soleil !

 

1) L’allergie au soleil appelée aussi photoallergie ou photodermatose est une réaction de défense du système immunitaire contre certaines substances présentes dans l’environnement (allergènes).

2) L'«allergie au soleil» regroupe différentes maladies qui peuvent être provoquées soit par la lumière solaire, soit par la lumière solaire associée à d’autres substances comme les substances chimiques présentes dans les cosmétiques.

3) La Lucite polymorphe est la forme la plus fréquente d’allergie au soleil. Elle est provoquée par les rayons UV-A qui engendrent une réaction immunitaire dans l’organisme. Il en résulte des démangeaisons et la formation de vésicules. L’allergie touche souvent les personnes relativement jeunes, qui ne sont pas habituées au soleil.

4) Certains médicaments contre le diabète, l’hypertension artérielle, l’épilepsie, la dépression et certains cancers peuvent provoquer une allergie sous la lumière solaire. Il en est de même pour l’utilisation des plantes médicinales ou alimentaires comme le millepertuis, le céleri, le persil, le citron, le jus du figuier, la berce.

5) Le premier geste thérapeutique à faire est de se mettre à l’ombre et de rafraîchir la lésion avec du linge froid. Il n'y a qu'un médecin qui pourra prescrire les médicaments à prendre si besoin.

6) Les tomates, les carottes, les abricots, les melons et les légumes verts à feuilles contiennent une grande quantité de caroténoïde tandis que les kiwis, les agrumes et les céréales sont riches en vitamine C et en vitamine E. Ces plantes ou aliments peuvent également aider en cas d’allergie au soleil. Faites-en une cure avant les expositions estivales !

7) Les premiers jours, il est important de s’exposer progressivement en commençant par une séance de 20 à 30 minutes, puis augmentez peu à peu la durée, en évitant les heures où les UV sont les plus agressifs c'est-à-dire entre 12 h à 16 h.