Le Pays basque se trouve au Sud-Ouest de la France et est limitrophe de l’Espagne, il correspond au littoral de la région Pyrénées-Atlantiques. Le Pays basque français a son pareil du côté de l’Espagne.

1) Il possède une véritable identité culturelle grâce à sa forte personnalité, son architecture et sa langue. La majorité des Français connaissent le Pays basque et ses originalités.
Le basque est très attaché à sa culture, sa langue et son sol.

2) Le Pays basque vit à l’heure espagnole. Ce n’est pas du tout un cliché
Il y règne la même ambiance festive. A Saint-Jean-de-Luz, la culture espagnole est vraiment ancrée et ce sont les écoles de danse qui animent la ville l’été. Les touristes profitent de la proximité de l’Espagne pour aller y faire un tour et quelques achats.

3) Les petits villages sont comptés parmi les plus beaux de France. Ils sont marqués par leur histoire, ils possèdent des maisons très blanches peintes à la chaux et à l’architecture particulière avec des colombages et des encorbellements.

Le village Ainhoa est connu et admiré par les touristes.

Un autre petit village qui se nomme Ascain est tout aussi ravissant. Il n’est pas très loin de Saint-Jean-de-Luz. Il est au pied du très connu pic de Thune et possède un petit train à crémaillère qui aide les touristes à accéder au sommet. La vue est grandiose et permet parfois de voir toute la côte basque jusqu’à Biarritz.

Ascain est aussi traversé par une rivière nommée Nivelle qui peut faire le bonheur de tous les pêcheurs à la ligne.

marine727 - Shutterstock

4) Il se situe près de la mer et est aujourd’hui le grand rendez-vous des surfeurs. Le surf est devenu une culture à part entière dans le Pays Basque qui possède 60 km de plage avec de très belles vagues. Belhara est une immense vague mythique que les surfeurs peuvent attendre patiemment pendant deux. Elle s’est réveillée au mois de janvier 2016.

5) Les villes comme Biarritz et Saint Jean Luz sont des destinations très appréciées. Situées près de l’Atlantique, elles possèdent de magnifiques plages. Autrefois, Biarritz était vraiment le lieu de villégiatures de la noblesse. L’impératrice Eugénie Montijo, la femme de Napoléon III y a fait construire l’Hôtel du Palais. À partir de ce moment, Biarritz est devenu à la fois un endroit très chic et la capitale mondiale du surf.

6) Le Pays basque est le lieu des festivals et Férias. 
158 villages ou villes de la région ont prévu un événement festif entre le mois d’avril et le mois de novembre. Il y a surtout les Férias aux couleurs rouge et blanc. De nombreux touristes viennent assister à celles de Bayonne, du Mont-de-Marsan ou de Dax. Elles sont des événements festifs incontournables.

Celle de Bayonne est la plus importante et peut réunir un million cinq de personne sur quatre jours. Les gens viennent pour assister aux courses de taureaux et surtout faire la fête. Durant ces jours le fameux hymne des Férias retentit.

7) La gastronomie de cette partie de la France est riche de recettes et de spécialités. Il y a les piments du pays, le jambon, le gâteau, la pâtisserie connue appelée le « béret basque », le poulet basquaise, la morue à la piperade et de nombreuses autres spécialités. Il y a aussi de bons vins comme le « Vigoureux », le « Jurançon » les vins basques d’Irouléguy, et le « Madiran ». Le Pays basque est une région de la France où l’on mange très bien.

8) Le rugby, la Pelote basque, le golf. Le rugby est apparu dans la région à la fin du 18e siècle et est devenu un sport extrêmement populaire. Il fait vraiment partie de la personnalité des Basques.

La pelote basque est aussi un sport très apprécié. Dérivé du jeu de Paume, les Basques ont transformé et adapté les règles. Chaque village a son fronton libre où les habitants viennent jouer. La pelote basque a été reconnue par le ministère des Sports.

On compte aussi huit parcours de golf dans le Pays basque. Ils sont très beaux et possèdent une vue sur l’océan ou sur les montagnes. Tout comme pour les surfeurs, le Pays basque est devenu un lieu de rendez-vous des golfeurs.

9) Le Pays basque réunit les randonneurs et les pèlerins.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle attire de plus en plus de monde. Pas seulement des chrétiens pratiquants, mais aussi des personnes en quête de vie intérieure. Les chemins du pèlerinage passent par le Pays basque et trois des itinéraires sur quatre se retrouvent à Ostabat juste avant Saint Jean Pied de Port. De là, il reste encore 800 km pour arriver Saint-Jacques-de-Compostelle au nord-ouest de l’Espagne.

Alexander Demyanenko - ShutterStock

10) L’artisanat.

Au Pays basque les objets du quotidien peuvent ressembler à des œuvres d’art. Dans l’ancien temps, les nappes et le linge de maison étaient faits dans une toile fine de lin à rayures. La tradition a perduré et l’industrialisation du coton n’a pas fait disparaître les jolis tissus basques.

La chistera fait partie de l’artisanat. Elle ressemble à un gant qui aurait un panier en prolongement. Elle est faite pour lancer la pelote basque contre le mur.

Le Pays basque produit aussi les malikas, des bâtons particuliers qui servent aux gardiens de troupeau. Aujourd’hui, le malika plaît beaucoup aux randonneurs.

Aller au Pays basque permet de découvrir une partie de la France où la culture, la langue et la tradition ont vraiment perduré.

Vous allez vous y sentir très bien, vous ne vous lasserez pas de l’accueil, de l’ambiance et de la gentillesse du basque.