Alors que l'on dit que la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit, existent-ils des lieux où celle-ci a ses préférences ? Où la foudre frappe-t-elle le plus sur notre planète ?

C'est la NASA qui nous offre un début de réponse à cette question grâce des études réalisées sur les foudres intervenues sur notre planète du mois de mai 1995 jusqu'au mois de décembre 2013. C'est grâce au Lightning Imaging Sensor qu'ont pu être récoltées ces informations. Plus la couleur rose est vive, plus il y a eu des éclairs par kilomètre carré par an.

On y découvre notamment que la foudre frappe beaucoup sur la terre ferme, par rapport aux océans. On peut également voir que la foudre s'attarde beaucoup autour de l’équateur terrestre et que c'est le centre de l'Afrique qui est le plus touché, surtout près du Congo. Autre partie du globe fortement touchée, le Venezuela.

Si vous désirez en savoir plus sur ce phénomène météorologique aussi passionnant qu'impressionnant, découvrez l'article de la NASA.

Article sur les météorites
Météorite dans le ciel américain