Qu’est-ce qu’une pluie acide ?

Les pluies acides sont des pluies qui ont un pH inférieur à 5. D’habitude, l’eau de pluie se situe aux alentours de 5,6 de pH. (7 étant neutre. Inférieur à 7 tend vers acide, supérieur à 7 tend vers basic.). Les retombés acides peuvent ce caractériser par des précipitations humides, comme la pluie la neige ou le brouillard, mais aussi sous formes sèches dans de fines particules de gaz.

Les origines des pluies acides.

Les pluies acides proviennent principalement d’événements naturels comme les éruptions volcaniques, les feux de forêts, les océans ou encore de la décomposition naturelle biologique terrestre. Ces événements entrainent des émissions d’azote et de soufres qui participent à l’acidification de l’atmosphère et donc à celle des pluies. Toutefois, les rejets provoqués par l’industrie, les transports, les centrales énergétiques et notre mode de vie en général contribuent grandement à cette acidification de l’atmosphère, mais également à celle des lacs et des océans. Rentrant ainsi dans le processus d’évaporation et de précipitation.

Les conséquences des pluies acides.

Par Frederic Mancosu(CC BY-ND 2.0)

Les retombés acides affaiblissent la flore de notre planète par l’acidification des sols. Elles permettent le développement de maladies ou même rendre complètement « stérile » certaines espèces. La faune est elle aussi impactée par ses retombés acides. Sa base, les insectes, poissons et petits mammifères peuvent subir l’affaiblissement de la flore dans leurs consommations alimentaire.

Sources