En cas d’inondation, ne jamais sortir de chez soi


Plus de la moitié de la France est aujourd’hui toujours en zone de vigilance, selon le dernier rapport établi par Météo France. En raison des fortes pluies qui s’abattent sur plusieurs départements depuis deux jours, des inondations sans précédent ont fait de nombreux dégâts. Si cette situation devrait s’améliorer dans les jours à venir, le Loiret vient toutefois de voir son niveau de vigilance relevé. En effet, le Loing, un affluent de la Seine, devrait connaître une crue exceptionnelle.


Face à ces risques d’inondations, certains comportements doivent être adoptés par les personnes habitants dans des zones à risque. Santé publique France diffuse ainsi un document dans lequel l’organisme liste les gestes utiles pour anticiper une montée des eaux chez soi. Pour limiter les accidents, Santé publique France conseille tout d’abord de couper sans attendre l’arrivée de gaz, le chauffage et l’électricité. L’organisme invite ensuite les habitants à ne pas sortir de chez eux, à ne pas aller chercher leurs enfants ni à l’école, ni à la crèche, ces derniers seront les premiers secourus.


Anticiper son équipement pour affronter la montée des eaux


S’il est possible d’anticiper une inondation, Santé publique France suggère aux habitants de préparer une réserve d’eau, d’aliments et de lait pour les nourrissons. Vêtements chauds et couvertures peuvent être mis de côté, tout comme une trousse de premiers secours, une radio, une lampe de poche ou encore des papiers importants comme des cartes d’identité.


Pendant l’inondation, les habitants en sécurité chez eux ne doivent appeler les secours qu’en cas d’extrême urgence, et ce afin de libérer les lignes pour les personnes en réel danger. Enfin, l’organisme livre quelques conseils pour les jours qui suivent la décrue. Dans une maison qui a été inondée, les installations électriques doivent être vérifiées avant d’être remises en marche. Pour permettre à la maison de sécher, il est conseillé par la suite d’allumer le chauffage, très doucement, pendant plusieurs jours. Enfin, l’eau du robinet n’est pas forcément potable après une inondation, il est préférable de prendre contact avec sa mairie avant d’en boire de nouveau.