L’effet Novaya Zemlya est un type de mirage assez spectaculaire que l’on peut rencontrer dans les régions polaires.

Il tient son nom d’un archipel russe de l’océan arctique, où il a été reporté pour la première fois en 1596.

Ce mirage se caractérise par le fait de pouvoir encore observer le soleil à l’horizon alors qu’il est déjà couché.

Comme tout mirage, l’effet Novaya Zemlya est provoqué par la réfraction atmosphérique.

Il arrive que la zone de transition thermique entre deux couches d’air de température différentes se comporte comme une fibre optique en guidant vers le sol les rayons lumineux qui devraient normalement s’échapper dans l’atmosphère. Le soleil, bien qu’il soit sous l’horizon, est alors visible.

Ce mirage est surtout observable à des latitudes élevées.

Le photographe Mila Zinkova, qui s’intéresse particulièrement aux mirages solaires, a filmé à plusieurs reprises l’effet Novaya Zemlya.

Crédit photo : Brocken Inaglory (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) or GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html)], via Wikimedia Commons