Certaines plantes sont dangereuses pour la santé, elles sont souvent jolies et nous les apprécions dans notre décoration d’intérieur. Il vaut mieux pourtant être averti, connaître leur toxicité pour être prudent.

La meilleure prévention demeure l’information et il faut dès le plus jeune âge apprendre à nos enfants à ne pas s’approcher des plantes pour ne pas les toucher. Ils mettent ensuite leurs doigts dans la bouche et c’est par l’ingestion que les plantes sont toxiques.

Il est presque impossible de faire la liste des plantes toxiques, nous allons citer les principales que nous aimons bien avoir dans nos murs.

  • La dieffenbachia, après ingestion brûle sévèrement les muqueuses, crée un oedème de la langue, de la cavité buccale. Elle peut aussi entrainer des troubles respiratoires et digestifs.
  • L’anthorium est aussi une plante toxique qui déclenche une irritation de la bouche.
  • Le bégonia n’est pas vraiment toxique mais déclenche des troubles digestifs.
  • Le philodendron est aussi toxique que la dieffenbachia, il faut faire attention.
  • Le ficus que nous avons souvent entre nos murs est aussi toxique par sa sève qui crée des irritations du canal gastro intestinal mais surtout une réaction allergique avec des éternuements, le larmoiement des yeux et le nez qui coule.
  • Le houx que nous aimons pendant le temps des fêtes est juste un peu toxique, il a un effet laxatif. Il vaut mieux que les enfants n’y touchent pas.
  • Le pommier d’amour et ses fruits rouges et jaunes provoquent des vomissements et des troubles cardiaques après ingestion.

La liste est loin d’être close, les plantes toxiques sont nombreuses. Au moment de l’achat, il faut être attentif aux étiquettes et se renseigner un peu près du vendeur.