Avec pas moins de 55 000 espèces végétales, les plantes brésiliennes ont la cote ! Vous connaissez forcément le cacaoyer, l’herbe de la Pampa ou encore l’hévéa. Mais avez-vous déjà entendu parler de l’anacardier et savez-vous que le bois du pau brasil sert à fabriquer les meilleurs archets du monde ? L’équipe de MétéoCity est partie à la recherche de ces plantes brésiliennes !

© byebyeblue - Fotolia.com

 

Aechmae Fasciata

L’Aechmae Fasciata est une plante épiphyte qui demande beaucoup d’ombre. Pensez également à l’humidifier régulièrement tout en évitant le terreau autour des racines : elles pourraient pourrir. Sa floraison est prévue du mois de septembre à octobre.

 

 

Bougainvillea glabra 

Aussi appelé le Bougainvillier, le bougainvillea glabra est une plante typiquement brésilienne. L’endroit où elle se conserve le mieux est au chaud, avec des températures n’allant pas en dessous des 0°C en hiver. Sa floraison se fait de juillet à novembre.

© Dr Ajay Kumar Singh - Fotolia.com

© longtaildog - Fotolia.com

 

Araucaria angustifolia 

L’Araucaria angustifolia, ou le pin du Parana, est un conifère originaire du Brésil mais aussi du Nord de l’Argentine. S’épanouissant à 500 m voire 1800 m d’altitude, cette plante résiste au froid jusqu’à -15°C. Patience, patience… Il faut attendre de 80 à 90 ans pour que le pin du Parana arrive à maturité. Cependant, l’espèce est en danger étant donné que son bois est exploité. C’est au mois de Janvier que sa floraison a lieu.

 

 

Gunnera manicata

Cette rhubarbe géante est réputée pour ses feuilles pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de diamètre. Cette grande plante nous vient tout droit des montagnes brésiliennes, où elle se plaît les pieds dans l’eau. S’adaptant à des températures pouvant descendre jusqu’à -10°C, elle supporte très bien le climat français.

© Maria Brzostowska - Fotolia.com

© Patrik Stedrak - Fotolia.com

 

Feijoa ou goyavier du Brésil

Ce sont autant ses feuillages variant du gris au vert que son écorce rouge et ses fruits acidulés qui séduisent. Cet arbuste ne pousse pas très haut, ne dépassant que très rarement les 4 mètres. Résistant très bien au froid, le goyavier du Brésil se défend également très bien contre les maladies. Son fruit, très riche en vitamine C, se récolte vers les mois d’octobre et novembre.