Au moment où vous vous installez ou vous décidez de rénover votre intérieur, il y a beaucoup de choix de sols plus ou moins chers et plus ou moins faciles à poser.

Les sols en vinyle sont de plus en plus appréciés et pour de très bonnes raisons.

Pour être plus précis, un sol en vinyle contient du PVC. Il est composé de plusieurs épaisseurs dont l’avant-dernière est en fibre de verre et la dernière, la couche d’usure, est faite de PVC. La finition imite particulièrement les différentes matières qui font les sols

Le vinyle peut remplacer toutes sortes de revêtements, il imite parfaitement un parquet en bois massif avec tous ses nœuds et tous ses défauts. Il imite aussi les sols en métal, en pierres naturelles comme le granit et aussi ceux en terre cuite comme les tomettes. Le vinyle vous permet de donner à une pièce le style que vous désirez à moindre coût.

Au moment de l’acheter, il faut bien faire attention aux dimensions de la pièce. Le vinyle peut être vendu en rouleaux et ceux-ci ne sont pas tous de la même taille. Il se vend aussi en grands carrés auto-collants ou en lames comme pour les planchers.

 

Le poids et le prix au mètre carré indiquent la qualité du vinyle que vous achetez. La couche d’usure peut être entre 0,12 mm et 0,30 mm d’épaisseur.

Si vous désirez mettre du vinyle dans un couloir ou dans un salon, il ne faut pas hésiter à choisir une bonne qualité. Certains vinyles peuvent être garantis une bonne vingtaine d’années.

La pose n’est pas difficile, mais il est indispensable de parfaitement bien préparer le sol, de le lisser s’il le faut. Pour éviter de voir les traces des jonctions du carrelage d’origine, il existe des produits pour apprêter et lisser le terrain. Une fois que le travail de préparation est fait, le vinyle se pose très simplement.

Les qualités du vinyle sont nombreuses, il est pratique et esthétique. Il est souvent traité contre les bactéries, contre le jaunissement, les tâches et les allergies.

Il isole du froid, du bruit et des chocs et convient bien pour les chambres d’enfant, surtout si le petit dernier adore jouer par terre aux petites voitures.

Le vinyle possède quelques inconvénients : il n’est pas possible de le nettoyer avec n’importe quel détergent.

Il ne supporte pas les talons aiguille qui peuvent le marquer de petites empreintes, il n’aime pas non plus les semelles en caoutchouc qui laissent des traces difficiles à enlever.

En contact de cendres de cigarette ou de cheminée, le sol en vinyle brûle. Il faut donc être très vigilant.

Enfin, ce sol n’a rien d’écologique : il est fait à base de pétrole et d’autres produits chimiques, mais il n’est pas le seul revêtement à posséder cet inconvénient.