Pendant la saison froide le développement des plantes caduques s’arrêtent mais ce n’est pas le cas des plantes persistantes et le gel peut leur être fatal.

Il faut donc prendre des précautions pour les arbustes aux feuilles persistantes, pour les jeunes plantations dont les racines ne sont pas solides et pour les plantes en pot qui sont bien moins protégées que si elles étaient en pleine terre.

Pour protéger les plantes et les arbustes fragiles il y a une multitude de solutions.

On peut commencer par mettre du paillage végétal qui réduit l’infiltration du froid dans la terre et qui a la grande qualité de se transformer en fertilisant.

Le paillage consiste à poser un isolant de 10 à 20 centimètres sur le sol. Cela peut être des feuilles mortes, des fougères, de la tourbe ou même des feuilles coriaces de platane.

Pour les arbustes frileux et délicats, les emmitoufler sous un voile d’hivernage non tissé leur permet de gagner quelques degrés. Le fait que le voile soit non tissé a son importance car la condensation qui se crée sur le feuillage peut être à l’origine de certaines maladies.

Il faut aussi emmitoufler le pot des plantes dans des couvertures, du papier bulle ou un voile. Leurs racines sont plus exposées au froid que si elles étaient dans le sol.

Les grandes plantes exotiques comme les bananiers et les lauriers roses ne supportent pas les hivers rigoureux. Il faut les rentrer dans un local qui possède suffisamment de lumière et dont la température ne soit pas inférieure à zéro.

Vous pouvez les tailler un peu pour qu’elles prennent moins de place mais limiter l’arrosage pour garder les racines intactes.

Le conseil que l’on puisse vous donner pour vous simplifier la vie est de regarder les étiquettes au moment où vous achetez les plantes pour vérifier qu’elles soient bien adaptées à la région où vous habitez et à son climat.