Si vous n'avez pas joué, dans votre enfance, à faire pousser un avocat, il est toujours temps de vous y mettre, tellement c'est simple et amusant ! Et c'est également très instructif pour les enfants à qui vous pouvez confier la tâche de surveiller l'avocat, surtout les premiers jours.

Faire pousser un avocat est amusant pour les enfants

Pour commencer, bien entendu, il faut avoir un noyau d'avocat à faire pousser. Aucun mystère là-dessous : il suffit de mettre de côté le noyau du prochain avocat que vous dégusterez ! En revanche, pas question de le laisser traîner dans un coin pendant des jours. Il se dessècherait à toute vitesse, compromettant sérieusement ses chances de germer ! 

Dès que vous avez un noyau ayant fière allure entre les mains, procurez-vous trois allumettes ou encore trois aiguilles. Celles-ci, plantées dans le noyau sur un à deux centimètres de profondeur, vont en effet vous permettre de poser le noyau en équilibre stable au-dessus d'un verre. Certains recommandent de nettoyer le noyau à grande eau et même, de le tremper dans de l'eau chaude pendant une demi-heure. L'important, en fait, c'est surtout de le mettre sur de l'eau, les « fesses » dans l'eau, le plus vite possible, une fois débarassé de sa chair.

Le noyau d'avocat doit toujours tremper dans de l'eau

Pourquoi placer l'avocat au-dessus d'un verre ? Afin de pouvoir surveiller réguliérement le niveau de l'eau sous l'avocat, pardi ! Car en effet, pour faire germer le noyau, il faut que celui-ci trempe dans de l'eau en permanence, mais ni trop, ni pas assez. Si l'eau vient à manquer, la germination risque d'être interrompue ; si l'avocat trempe dans trop d'eau, il risque de pourrir. C'est une mission idéale à confier aux enfants. 

Ensuite ? Il faut de la patience. Les racines vont apparaître au bout de quelques semaines, à condition, toujours, que le noyau soit maintenu en permanence à fleur d'eau ! Une fois les racines apparues, vous pourrez planter votre avocatier directement dans un pot rempli de terreau, tout en pensant à arroser régulièrement. 

Un avocatier donne des avocats au bout de dix ans

L'avocatier ayant besoin d'un maximum de soleil pour grandir, vous le placerez à une fenêtre, au sud. Ne le mettez pas dehors tant qu'il fait encore trop froid la nuit, car l'avocatier ne supporte pas le gel ! Et l'hiver prochain, il faudra le rentrer, comme tous les hivers. Impossible donc de le planter en pleine terre, c'est un arbre tropical ! 

Ah, dernière chose : ne vous attendez pas à récolter des avocats avant des lustres. Si vous avez de la chance, votre avocatier vous en donnera peut-être quelques-un d'ici une petite dizaine d'années... 

À lire aussi : L’avocat, un fruit plus dangereux qu’on ne le pense