Oui, assainir l'air de sa maison est non seulement faisable, mais nécessaire. Plusieurs études l'ont démontré : bien souvent, l'air intérieur de nos maisons ou de nos appartements est plus pollué que l'air extérieur ! Pourtant, cela n'a rien d'inéluctable.

Pour assainir l'air intérieur, il faut d'abord aérer

La première des choses à faire paraît évidente mais n'est en fait que faiblement appliquée : il faut aérer !!! Même en plein hiver, quand il fait froid dehors, un minimum de cinq minutes s'impose, fenêtres grandes ouvertes. Si l'on habite à proximité d'une voie de circulation, il est recommandé d'aérer le matin de bonne heure ou le soir tard, quand le trafic est moindre. 

Huiles essentielles et bougies : la mauvaise idée

En revanche, le recours aux bougies parfumées, aux diffuseurs d'huiles essentielles ou aux parfums en spray, n'est pas du tout une bonne idée. Depuis plusieurs années maintenant, les autorités sanitaires recommandent d'en faire un usage limité, car plusieurs études montrent qu'ils sont en fait des sources de pollution de l'air intérieur ! Les parfums qu'ils diffusent masquent en effet les odeurs mais viennent ajouter des composés organiques volatils (COV) dont l'innocuité n'a pas été démontrée. 

Les produits chimiques polluent l'air chez vous

Dans la même veine, on sait aujourd'hui que beaucoup de produits ménagers chimiques utilisés pour nettoyer la maison sont de grosses sources de pollution de l'air intérieur. Et pourtant, bien des produits naturels, recommandés par les recettes de grand-mère, permettent de nettoyer chez vous, sans polluer l'air ambiant ! Ainsi par exemple, pour la salle de bains et la cuisine, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude mais aussi du savon noir. Les trois font des miracles et en prime, votre porte-monnaie vous en sera reconnaissant ! 

À lire aussi : Sprays assainissants et épurateurs d'air : attention danger dans la maison !